Les offres de reprise de Beghin Say déposées ce soir

Béghin-Say, filiale sucrière de l'italien Montedison, fait l'objet de deux offres de reprise françaises. La première regroupe un tour de table qui comprend Saint Louis Sucre (filiale de l'allemand Sudzücker), la Vermandoise et les coopératives Cristal Union et SDHF (Société des Distilleries des Hauts de France). La seconde offre provient d'un pool uniquement composé de coopératives (Union SDA, associée aux betteraviers de la CGB) qui entend s'opposer à la domination de Sudzücker en France.Le fonds d'investissement américain KKR profite de cette rivalité pour proposer une offre dont le contenu n'est pas connu.Les deux offres françaises valorisent l'action Beghin-Say à environ 35 euros (lire ci-contre). Selon notre confrère Le Figaro, Montedison souhaiterait voir la société valorisée à 50 euros.Jeudi 28 mars, le titre Beghin-Say gagnait 1,91% à 45,35 euros. Il poursuit une très lente progression depuis son introduction au premier marché, après la scission du groupe Eridania Beghin Say en quatre entités (Cereol, Beghin Say, Cerestar, Provimi) en juin 2001.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.