Wall Street marque une pause

Le Dow Jones recule de 0.78% à 10 220.78 points. Le Nasdaq abandonne  0.33% à 1810.86 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, baisse de 0.20% à 1 126.09 points.Du côté des valeurs, on retiendra Intel Corp, qui progresse de 3.83% à 30.64 dollars. Le numéro un des microprocesseurs a publié, hier soir, ses résultats pour le premier trimestre. Les chiffres sont conformes aux attentes des opérateurs. Le chiffre d'affaires ressort à 6.67 milliards de dollars et le bénéfice à 936 millions de dollars, ou 14 cents par action. En ce qui concerne le deuxième trimestre, le groupe reste prudent, soulignant que les dépenses d'investissement restent fragile aux Etats-Unis et en Europe, et table sur des revenus de l'ordre de 6.4 à 7 milliards de dollars. Dans le secteur des télécoms, Motorola s'adjuge 8.87% à 16.33 dollars. Le groupe a reporté une perte plus faible que prévu pour le premier trimestre et souligne les progrès réalisés pour remettre la société sur le chemin des profits. Le groupe a publié une perte nette par action de 8 cents, contre 12 cents attendus par les analystes. Le groupe pense, en outre, renouer avec la profitabilité sur la deuxième partie de l'exercice et table sur un bénéfice de 4 cents sur l'ensemble de l'année 2002, alors que les opérateurs tablaient sur l'équilibre.TRW a fait savoir que son conseil d'administration avait rejeté la nouvelle offre de Northrop Grumman, qui avait relevé son offre d'achat de 47 à 53 dollars dimanche. Le groupe de défense a souligné que 53 dollars par action, soit environ 6.7 milliards de dollars, sont financièrement inadéquats. Les actionnaires de TRW se prononceront, le 22 avril prochain, sur l'opération dans le cadre d'une assemblée générale extraordinaire. Le titre TRW progresse de 2.81% à 53.85 dollars et celui de Northrop Grumman abandonne 2.45% à 113.88 dollars.Du côté des valeurs financières, Merrill Lynch progresse de 0.04% à 48.37 dollars. La banque d'affaires a publié des résultats fortement inférieurs à ceux enregistrés il y a un an. Le bénéfice ressort à 647 millions de dollars, soit 67 cents par action, en forte baisse par rapport aux 874 millions de dollars, ou 92 cents par action, reportés l'année dernière à la même époque. Il reste, cependant, supérieur aux attentes des opérateurs, qui anticipaient un bénéfice net par action de 65 cents.Sur le marché des changes, le dollars continue de perdre du terrain face à la devise européenne, qui est allée tester la résistance des 0.89 en séance et clôture sur 0.8895. Même tendance pour la devise japonaise, qui se rapproche du seuil psychologique des 130 yens pour un dollar et finit la séance à 130.74.Sur le marché obligataire, le début de la courbe profite des commentaires d'Allan Greenspan. Le deux ans se détend à 3.35%, contre 3.37% la veille. Le 5 ans est stable à 4.54% et le 10 ans se tend à  5.23%.Jean-Francois Vouillot, notre correspondant à New YorkCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.