Le CAC 40 en hausse dans les premiers échanges

Le marché est soutenu par la fermeté des valeurs technologiques qui bénéficient de la progression de près de 2% du Nasdaq. Par ailleurs, France Télécom demeure bien orienté grâce au nettoyage de ses comptes. A 9h40, le CAC gagnait 0,73% à 4.613,53 points.Les investisseurs n'ont guère réagi à la hausse de 0,1% des prix de détail en France au mois de février, ce chiffre étant conforme aux données provisoires publiées au début du mois. Sur un an, le taux d'inflation ressort à 2%, contre 2,2% en janvier.Clarins recule de 2,35% à 66,40 euros. Le groupe cosmétique a accusé un repli de 41,6% de son bénéfice net 2001 à 38,5 millions d'euros, et de 25,1% de son résultat opérationnel à 80,3 millions. Les analystes tablaient sur un bénéfice net de 58,2 millions d'euros et sur un résultat opérationnel de 100 millions.Le Crédit Agricole cède 0,93% à 20,16 euros. L'ex-Banque verte a confirmé que sa filiale gestion d'actifs, Crédit Agricole Asset Management, allait prendre une participation de 5% dans le capital de Daiwa Trust and Banking Company, filiale de gestion de Daiwa Bank Holdings, cinquième groupe bancaire japonais. Le montant de l'opération est estimé à environ 87 millions d'euros.Les valeurs technologiques, des médias et des télécommunications poursuivent leur progression de la veille. France Télécom prend encore 2,58% à 34,16 euros et Orange 1,63% à 8,13, dopés par l'opération nettoyage annoncée hier par l'opérateur français. Alcatel gagne 1,08% à 15,97 euros alors que le groupe dirigé par Michel Bon a annoncé qu'il maintiendrait le niveau de ses investissements entre 8 et 9 milliards d'euros cette année. Lagardère, qui reste porté par la hausse de 16% de son résultat 2001, s'adjuge 2,33% à 52,70 euros.Sanofi-Synthélabo avance de 1,26% à 72,50 euros alors que Pfizer, le premier laboratoire pharmaceutique mondial, a maintenu ses prévisions de bénéfice et de chiffre d'affaires pour cette année et jusqu'en 2004.Péchiney grignote 0,42% à 60 euros. Son président, Jean-Pierre Rodier, a déclaré à La Tribune qu'il souhaite développer les activités du groupe dans les produits destinés à l'industrie aéronautique et à l'automobile. Il estime par ailleurs que son groupe doit développer " dans les cinq ans à venir ", un troisième pôle, en dehors de l'Europe et des Etats-Unis, capable de produire à terme des laminés techniques pour l'aéronautique.EADS cède 0,44% à 15,91 euros affecté par une étude de Merrill Lynch selon laquelle environ 600 jets commerciaux garés sur des pistes dans le désert après les attentats du 11 septembre vont être remis en service. Ce qui devrait peser sur les ventes de Boeing et de son concurrent européen, souligne l'étude.Enfin, on notera le rebond de Vivendi Universal qui progresse de 1,95% à 43,84 euros.John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.