Le CAC 40 débute la semaine au-dessus des 4.500 points

 |  | 375 mots
Cet espoir d'embellie pousse les boursiers français à l'achat. Ralenti en fin de séance par la prudence des marchés américains qui attendent demain et après-demain la réunion de la Fed, le CAC 40 s'offre tout même une poussée de plus de 1 % qui le propulse nettement au-dessus du seuil des 4.500 points, à 4.541,16 points (+1,27 %).L'optimisme des investisseurs profite à l'ensemble des valeurs du CAC 40 (seules 5 valeurs de l'indice reculent). Parmi les poids lourds de la cote, Accor gagne 2,4 % malgré la surenchère de Groupe Partouche sur Européenne de Casinos. Le groupe d'Isidore Partouche propose 59 euros, soit 13 % de mieux que Accor pour s'emparer de son concurrent. Les titres Partouche et Européenne de Casinos sont suspendus.Autre valeur qui se distingue, Schneider retrouve grâce aux yeux des investisseurs alors que la rumeur fait état de l'intérêt de General Electric pour Legrand. Les bruits se multiplient sur la séparation Schneider-Legrand alors que, selon la presse, les candidats au rachat de Legrand auraient jusqu'à la mi-février pour se faire connaître. Seule certitude dans ce dossier, la Commission européenne se réunit mercredi pour examiner les modalités de la " défusion ". Le titre Schneider grimpe de 2,45 % à 52,25 euros. L'action profite également, comme l'ensemble des valeurs cycliques, de l'amélioration de l'économie. Alstom prend 2,2 % et Saint Gobain 2,48 %.Les valeurs automobiles sont également bien orientées. Outre les perspectives de reprise, les constructeurs français bénéficient, à l'instar de leurs concurrents européens, d'une recommandation favorable de Morgan Stanley sur le secteur. Peugeot prend 1,22 % et Renault 1,47 %.La banque américaine dope également les valeurs financières après un conseil à " surpondérer " sur le secteur. BNP Paribas prend 2,06 %, Axa gagne 2,18 %. La Société Générale monte de 1,3 % et s'approche de l'objectif de cours de 70 euros.Parmi les valeurs du jour, Spir Communication bondit de plus de 5 % après avoir annoncé qu'il dépasserait ses objectifs de résultats.Infotel gagne 2,4 %. La SSII a tenu ses objectifs de chiffre d'affaires 2001.Enfin, Orange qui doit publier demain des chiffres 2001 attendus très bons ne progresse que de 0,9 % à 8,98 euros alors que sa maison-mère France Télécom, qui doit faire de même, n'avance que de 0,56 % à 39,4 euros. Charles-Etienne LebatardCopyright Investir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :