Nissan va prendre moins de 15% de Renault

Annoncé au mois d'octobre 2001 et précisé le 21 mars dernier (lire ci-contre), le processus de rapprochement capitalistique entre Renault et Nissan devait voir le constructeur japonais dirigé par Carlos Ghosn entrer à hauteur de 15% dans le capital de Renault.Mais samedi 23 mars, un article du quotidien Nihon Keizai Shimbun a révélé que cette participation se fera sans doute à un moindre niveau, en raison du cours de Bourse de Renault et de la dépréciation du yen. Ce lundi, un porte-parole de Nissan a déclaré que "les modalités de l'accord stipulaient un maximum de 15%". Nissan envisage désormais une entrée à un niveau "légèrement supérieur à 10%".En fait, cette révision prudente fait suite à l'annonce, jeudi 21 mars dernier, d'un prix de 50,39 euros par action Renault pour l'augmentation de capital réservée à Nissan. Un prix établi en fonction du cours de Bourse de Renault. Or, ce dernier a fortement augmenté, gagnant plus de 40% depuis le début de l'année. Pour rappel, lors de la finalisation de l'accord en octobre, l'action Renault culiminait à 33 euros.Cette hausse du titre Renault, conjuguée à la faiblesse du yen, obligerait Nissan a débourser beaucoup plus que prévu (plus de 240 milliards de yens soit 2,1 milliards d'euros) pour acquérir 15% du capital.Le prix retenu pour l'augmentation de capital sera soumis aux actionnaires de Renault le 28 mars prochain.Les marchés réagissent peu à la nouvelle, relayée lundi 25 mars par La Tribune, qui ne remet pas en cause le processus de rapprochement Nissan-Renault, ni son intérêt pour les deux groupes. Comme prévu en octobre dernier, Renault a déboursé au mois de mars 215,9 milliards de yens (1,87 milliard d'euros) pour augmenter sa participation dans Nissan de 36,8% à 44,4%. Lundi 25 mars à la clôture, le titre Renault perdait 0,36% à 55,90 euros.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.