Le CAC accentue ses gains, PPR chute

 |  | 455 mots
Lecture 2 min.
La forte baisse de Pinault Printemps relativise cependant la performance des technologiques, d'autant que le marché reste fragile après le constat mitigé dressé par la Fed sur la santé de l'économie américaine. De plus, avec une hausse de 0,6% de son PIB, l'Allemagne a enregistré, l'an dernier, sa plus faible croissance depuis la récession de 1993. Le CAC 40 gagne 0,95% à 4.467,33 points, dans un volume d'affaires relativement étoffé avec plus de 1,4 milliard d'euros traités sur les valeurs de l'indice. Les investisseurs attendent, cet après-midi, la statistique des mises en chantier de logements de décembre aux Etats-Unis. Auparavant, la Banque centrale européenne aura tenu la réunion bi-mensuelle de son conseil des gouverneurs, mais aucune décision sur les taux n'est attendue.Vedette malgré lui, Pinault Printemps Redoute abandonne 7,95% à 129,60 euros après un "profit warning" surprise. Le groupe qui tablait sur une croissance de 15% de son bénéfice d'exploitation en 2001, n'attend plus qu'une hausse de 4%. Le résultat net devrait pour sa part rester stable par rapport à 2000.Sa filiale de distribution électrique Rexel perd 5,46% à 61,50 euros. La société anticipe un recul de son chiffre d'affaires 2001 à périmètre constant, en raison de la faiblesse de ses ventes aux Etats-Unis. Très présent sur le marché américain, Schneider Electric abandonne pour sa part 3,77% à 51,05 euros.Les valeurs technologiques rebondissent, grâce aux perspectives jugées favorables annoncées hier soir par plusieurs poids lourds américains du secteur. Alcatel gagne 2,11% à 18,39 euros, Cap Gemini 2,38% à 81,90 et STMicroelectronics 1% à 35,43 euros. France Télécom prend 1,38% à 41,25 euros, soutenu notamment par les bons résultats annoncés par son rival Deutsche Telekom dans la téléphonie mobile.Alstom rebondit de 1,83% à 13,34 euros. Selon Le Figaro, le groupe pourrait céder une partie de ses actifs ferroviaires, valorisés entre 2 et 2,5 milliards d'euros. ING Barings a par ailleurs relevé sa recommandation sur le titre de "vendre" à "conserver".En net repli ce matin, Technip-Coflexip gagne 0,58% à 139,30 euros. Le groupe para-pétrolier attend une progression de 20% de son résultat net 2001 avant exceptionnels et survaleurs. Pour 2002, il estime que son chiffre d'affaires pourrait atteindre 5 milliards d'euros et table sur une marge opérationnelle comprise entre 10 et 12%. Le groupe a en outre indiqué avoir remporté un contrat de l'ordre de 130 millions d'euros auprès de la société nationale pétrolière et gazière du Turkménistan.EADS avance de 2,39% à 14,13 euros. Sa filiale Airbus a annoncé avoir atteint un record, avec 325 appareils livrés l'an dernier.Vivendi Universal gagne 1,11% à 54,50 euros. Les autorités anti-trust américaines ont donné un feu vert implicite au rachat par le groupe français de 10% d'EchoStar Communications.Enfin, BNP Paribas s'adjuge 1,08% à 103,20 euros. Commerzbank, qui recommandait d'"accumuler" le titre est désormais "acheteur".John WiburgCopyright Investir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :