Les investisseurs marchent sur des oeufs

En hausse de 0,36% à l'ouverture, la Bourse de Paris évolue autour de son niveau de clôture de la veille à mi-séance, dans un marché qui tire l'essentiel de son inspiration de Wall Street. Les indices américains ont en effet terminé en-deçà de leurs plus hauts niveaux de séance, ballottés entre la forte progression de la confiance des consommateurs et des commandes de biens durables en demi-teinte.Le CAC 40 cède 0,06% à 4.625,43 points dans un volume d'échanges moyennement fourni avec environ 1,2 milliard d'euros traités. La prudence demeure le maître mot à l'approche du long week-end de Pâques, d'autant que la perspective d'une hausse des taux n'a pas quitté les esprits. En outre, la semaine prochaine sera marquée par la saison des " confessions " aux Etats-Unis, période au cours de laquelle les entreprises font état de leurs prévisions pour le trimestre à venir.Concernant le Vieux Continent, la Commission européenne estime dans son rapport trimestriel que l'économie de la zone euro est sur le point de se reprendre. A contrario, celle de la Grande-Bretagne a stagné au quatrième trimestre, l'Office national de la statistique a même revu en baisse de 1,7% à 1,6% le taux de croissance du pays sur les douze derniers mois.Pour ce qui est des Etats-Unis, les investisseurs attendent, vers 16 heures, la statistique des ventes de logements neufs en février. Les économistes tablent sur une légère hausse à 890.000 unités, contre 823.000 en janvier.France Télécom continue d'attirer l'attention après l'accord " conditionnel " avec MobilCom alors que les professionnels se demandent si l'opérateur français ne sera pas amené à reprendre plus tard la participation de Gerhard Schmid rachetée par les banques. France Télécom cède 0,31% à 35,39 euros et Orange corrige de 0,75% à 7,94.Sanofi-Synthélabo a effacé ses gains initiaux pour céder 0,77% à 70,75 euros. Le groupe pharmaceutique a annoncé ce matin qu'il avait obtenu le feu vert de la Commission européenne pour la mise sur le marché de l'Arixtra, son médicament contre les thromboses. L'Arixtra est déjà commercialisé aux Etats-Unis depuis près de deux mois.Les technologiques connaissent des fortunes diverses : Alcatel cède 0,78% à 16,47 euros, tandis que Cap Gemini prend 0,12% à 85,05 euros. STMicroelectronics perd de son côté 0,86% à 38,14 euros.EADS s'adjuge 0,88% à 16,04 euros, dopé par une commande de 13 Airbus de la part de Swiss (ex-Swissair) évaluée à 1,5 milliard d'euros. En revanche, Dassault Aviation ne réagit guère aux informations selon lesquelles il est toujours en lice pour la vente de Rafales à Séoul. Toutefois, le F-15K de Boeing demeure également sur les rangs. Le titre cède 0,54% à 350,10 euros.Dassault Systèmes progresse de 1,82% à 55,90 euros, toujours porté par le contrat obtenu conjointement avec IBM auprès de Toyota Motor.Lafarge abandonne 0,99% à 100,30 euros et Saint-Gobain 0,48% à 186,50. CSFB a annoncé avoir déclassé le secteur européen des matériaux de construction de " surpondérer " à " neutre ".Bouygues avance de 0,69% à 37,88 euros. Le groupe a remporté, via ses filiales Bouygues UK et Ecovert FM, un contrat de 700 millions d'euros pour le projet " Home Office ", comportant notamment la construction du nouveau ministère de l'Intérieur à Londres.Total Fina Elf gagne 0,58% à 174 euros, dopé par la fermeté des cours du Brent, à un plus haut de six mois à Londres.SR Teleperformance bondit de 6,12% à 27,75 euros. Le groupe de communication et de maketing a annoncé une hausse de 4,7% de son bénéfice 2001 à 20,2 millions d'euros. Il table en outre sur une progression de 15 à 20% de son chiffre d'affaires cette année.Wavecom s'octroie 3,83% à 30,37euros. Le Crédit Lyonnais a relevé sa recommandation sur le fabricant de produits de télécommunications sans fil d'"accumuler " à " achat ".Enfin, la CGIP, qui doit publier ses comptes annuels après la clôture, recule de 2,27% à 36,16 euros.John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.