Lafarge publie un chiffre d'affaires légèrement supérieur aux attentes

En l'espace de trois jours, Lafarge aura bénéficié de deux bonnes nouvelles. Après la publication, mercredi, de résultats record au quatrième trimestre pour sa filiale américaine, le cimentier français a publié ce jeudi un chiffre d'affaires légèrement supérieur aux attentes du marché.Lafarge a engrangé 13,70 milliards d'euros de revenus au titre de l'exercice 2001, alors que les analystes attendaient un chiffre de l'ordre de 13,3 milliards (consensus Ibes). La croissance du groupe sur l'exercice passé atteint ainsi 12%. A périmètre et taux de change constants, celle-ci ressort à 3% et traduit une meilleure performance réalisée au cours du quatrième trimestre. En effet après les 2,7% de croissance à données comparables enregistrée au troisième trimestre, la progression de l'activité de Lafarge lors des trois derniers mois de l'année s'établit à 3%.Premier segment d'activité du groupe, la division ciment a vu son chiffre d'affaires progresser de 5% en données constantes l'an dernier, les ventes de ce pôle s'élevant à 5,9 milliards d'euros. La division granulats et béton, qui représente le principal relais de croissance du cimentier, a pour sa part enregistré une croissance de 4% à périmètre et taux de change constants.A la Bourse de Paris, ces chiffres sont plutôt bien accueillis par les investisseurs qui font grimper le titre de près de 0,96% en clôture à 199,45 euros. La bonne tenue de l'activité du groupe l'an dernier malgré un contexte macro-économique morose a permis au titre Lafarge de s'apprécier de 20% sur l'année. Lafarge n'évoque pas ses perspectives pour l'année en cours. Seul Lafarge North America, détenu à 53% par le groupe français, a déclaré aborder l'année 2002 avec prudence compte tenu de la persistance de la morosité du climat économique. Le groupe américain a fait état mardi d'une hausse de 24% de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre 2001 à 808,7 millions de dollars. Le bénéfice net par action ressort à 1,12 dollar après dilution contre 0,81 dollar un an plus tôt.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.