Le CAC 40 frôle des 3.500 points à mi-séance

La Bourse de Paris progresse de plus de 3% à mi-séance, le CAC 40 ayant accentué son avance au fur et à mesure que les contrats futures sur indices américains effaçaient leurs pertes initiales. A midi, le contrat septembre sur Dow Jones gagnait 7 points à 8.701, laissant espérer une ouverture stable à Wall Street. Le marché bénéficie également d'un soutien technique lié au débouclement des contrats futures et options juillet sur CAC 40. Les investisseurs saluent en outre les bonnes performances d' Aventis et Suez, ainsi que l'amorce d'un retour du sentiment haussier sur les marchés actions. Goldman Sachs a notamment relevé de 60 à 65% la pondération des actions dans son portefeuille mondial. Toutefois, la tendance de l'après-midi dépendra pour une grande part du PIB des Etats-Unis au deuxième trimestre dont la première estimation sera publiée à 14h30. A midi, le CAC 40 gagnait 3,44% à 3.496,04 points, dans un volume d'affaires qui demeure cependant limité avec environ 1,2 milliard d'euros traités sur les valeurs de l'indice.Outre le PIB des Etats-Unis, l'actualité économique de ce mercredi comprend l'indice des directeurs d'achats de Chicago et le Livre Beige de la Fed. Ce document, qui fait le point sur l'état de l'économie, sert de base de travail à la Réserve fédérale pour établir sa politique monétaire.Première pondération du CAC 40, TotalFinaElf s'apprécie de 3,26% à 148,90 euros. Le groupe a annoncé qu'il venait de prendre le rôle d'opérateur du gisement pétrolier de Tempa Rossa dans le sud de l'Italie. Le titre bénéficie en outre de la hausse des cours du Brent à Londres.Son suivant immédiat dans l'indice, Aventis, progresse de 5,16% à 68,30 euros, dopé par la progression de 30%, à 507 millions d'euros, du bénéfice net de son activité pharmacie au deuxième trimestre. Les analystes tablaient sur un résultat net de 496 millions.Suez rebondit de 7,02% à 23,34 euros après la publication d'un chiffre d'affaires en hausse de 8,9% à 22.45 milliards d'euros au premier semestre. Sur le deuxième trimestre, la croissance de l'activité est de 8,1% à 10,88 milliards.Accor prend 3,83% à 33,63 euros, porté par des achats à bon compte en dépit de l'annonce d'un chiffre d'affaires semestriel inférieur aux attentes (-0,4%, à 3,585 milliards d'euros), et de la révision en baisse de 2,4% à 1,8% de sa prévision de croissance du revenu par chambre disponible. Le groupe hôtelier a toutefois relevé son objectif de croissance annuelle dans les services.Axa bondit de 7,32% à 13,63 euros. L'assureur et le Crédit Foncier ont mandaté BNP Paribas pour procéder à la vente de leurs participations dans Simco, selon Les Echos. La société est actuellement valorisée à 2,3 milliards d'euros, d'après le quotidien.Le récent rebond du marché dope également les banques. BNP Paribas gagne ainsi 4,15% à 47,70 euros, le Crédit Lyonnais 1,80% à 40,69 et la Société Générale 4,63% à 57,60 euros. Citant des sources bancaires, Reuters rapporte que cette dernière aurait obtenu de l'Etat le mandat de l'offre publique de vente concernant Air France et Gaz de France.EADS s'adjuge 2,98% à 16,24 euros. La Lufthansa a annoncé la commande de 10 Airbus A330-300. Le montant de l'opération n'a pas été révélé.Les valeurs technologiques progressent dans le sillage de la hausse de 0,67% du Nasdaq hier. Alcatel s'octroie 6,95% à 5,69 euros. JP Morgan a relevé sa recommandation sur le titre de "sous-performance" à "performance en ligne". L'intermédiaire estime notamment que, au cours actuel, l'action a largement épuise son potentiel baissier.France Télécom gagne 2,01% à 15,25 euros. Les agences de notation Fitch et Moody's ont fait savoir que la décision du groupe de convertir la dette de Mobilcom en obligations perpétuelles convertibles n'aurait probablement pas d'incidences sur ses notes.Jugé en retard, Cap Gemini poursuit sa remontée avec un gain de 4,18% à 36,67 euros.Oberthur Card Systems progresse de 8,94% à 2,34 euros. Le fabricant de cartes à puce a enregistré un recul de 4,7%, à 228,2 millions d'euros, de son chiffre d'affaires au premier semestre. Sur le deuxième trimestre, l'activité a toutefois progressé de 0,7% à 113,8 millions.Son rival, et numéro un mondial du secteur, Gemplus, gagne 0,92% à 1,10 euro après avoir confirmé qu'il visait un retour à la rentabilité au quatrième trimestre. Le groupe a accusé une perte nette de 123 millions d'euros au deuxième trimestre, contre un déficit de 39,8 millions un an plus tôt. Il indique que la perte nette tient compte d'une charge de restructuration de 43,1 millions, et d'une provision destinée à couvrir un prêt consenti à l'ancien président Marc Lassus. Enfin, le groupe a annoncé le départ de son directeur général par intérim, Ron Mackintosh.BVRP Software avance de 10,29% à 5,68 euros dopé par l'annonce d'un retour au profit au premier semestre. Le concepteur de logiciel table d'ailleurs sur un résultat d'exploitation bénéficiaire cette année.Altedia bondit de 11,61% à 29,80 euros. Le spécialiste du conseil en ressources humaines a fait état d'une croissance de 15%, à 25 millions d'euros, de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre.John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.