Le CAC 40 termine en nette hausse avec Wall Street

 |   |  420  mots
Le choix du marché s'est porté particulièrement sur les technologiques, maltraitées aux cours des derniers jours. Dans ce contexte, le CAC 40 finit en hausse de 1,24% à 4.461,87 points.C'est Alcatel qui est sans conteste la valeur vedette du jour. Comme prévu, le groupe a annoncé une perte de l'ordre de 5 milliards d'euros en 2001, mais l'équipementier de télécommunications, qui a réussi a diviser sa dette par deux, prévoit de réaliser un résultat opérationnel positif en 2002. SG Securities a d'ailleurs relevé sa recommandation sur la valeur de "conserver" à "achat" avec un objectif de 22 euros. L'action grimpe de 2,33 % à 17,6 euros.Les autres technologiques progressent également. Cap Gemini gagne 1,42% à 78,6 euros, STMicroelectronics 1,78% à 35,95 euros, Business Objects avance de 6,2% à 46,25 euros. UBS Warburg est passé de "conserver" à "achat" sur le titre.Après une chute de 5,25% hier, France Télécom rebondit de 2,96% à 37,17 euros. Le titre, ainsi que celui de sa filiale mobile, avait reculé après l'annonce d'une prochaine mise sur le marché de 103 millions d'actions Orange détenues par l'allemand E.ON. Orange reprend 2,52% à 8,53 euros.Parmi les valeurs des médias en net recul hier, M6 bondit de 2,44% à 28,56 euros alors que TF1 prend 3,12% à 27,1.Essilor s'adjuge 7,08% à 35,55 euros. Le groupe d'optique a enregistré une croissance de 4,9% de son résultat net 2001 à 142 millions d'euros. Il indique par ailleurs que son endettement net a été ramené de 44% à 26% des fonds propres l'an dernier.TotalFinaElf monte de 2,39% à 162,9 euros, dopé par les résultats records enregistrés l'an dernier. Le titre bénéficie en outre de la hausse des cours du Brent à Londres.Bouygues Offshore gagne 0,99% à 41 euros. Associé à l'italien Saipem, le groupe parapétrolier a remporté un contrat d'un montant total de 257 millions de dollars pour participer à la création d'installations pétrolières en Algérie. La part revenant au groupe français est de 128,5 millions de dollars.EADS avance de 1,17% à 13 euros. Sa filiale Eurocopter a remporté un contrat de 319 millions d'euros auprès de l'armée française pour la maintenance de ses hélicoptères. Par ailleurs, American Airlines a annoncé avoir cessé d'exploiter mercredi ses Airbus A 300 sur ses liaisons transatlantiques, au profit de Boeing 767 et 777. La compagnie aérienne américaine souligne que cette décision, qui concerne dix de ses trente quatre A300, ne fait qu'anticiper un projet déjà annoncé et n'est en rien motivé par des questions de sécurité.A noter, le recul de certaines valeurs du luxe comme Pinault Printemps Redoute qui perd 0,99% à 119,7 euros ou Clarins qui abandonne 0,63% à 63,35 euros.Jérôme LibeskindCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :