Le CAC dans le vert en attendant l'emploi américain

La Bourse de Paris affiche une légère progression au terme d'une matinée erratique qui a vu le CAC osciller entre un plus bas de 3200,04 points (-1,25%), et un plus haut de 3270,48 (+0,91%). La bonne orientation des valeurs bancaires et le rebond de poids lourds de l'indice comme L'Oréal et TotalFinaElf compensent la faiblesse du compartiment technologique de la cote. Le marché bénéficie en outre de la bonne orientation des contrats futures sur indices américains qui laissent espérer une hausse de Wall Street à l'ouverture. Celle-ci dépendra toutefois des chiffres de l'emploi américain au mois de juillet. Les économistes tablent sur une stabilité du taux de chômage à 5,9%.A midi, le CAC 40 gagnait 0,34% à 3.251,68 points, dans un volume d'affaires qui reste moyennement étoffé avec 1,1 milliard d'euros traités sur les valeurs de l'indice.Outre les chiffres de l'emploi américain, les investisseurs attendent les statistiques du climat des affaires et la confiance des consommateurs dans la zone euro ce matin, ainsi que les dépenses des ménages et les commandes à l'industrie aux Etats-Unis au mois de juin.Plus forte baisse du CAC 40, Dassault Systèmes recule de 4,60% à 30,27 euros alors que le titre sera retiré de l'indice mardi prochain.France Télécom perd 4,20% à 13,67 euros sous la pression de prises de bénéfices. Alcatel cède 2% à 4,89 euros et STMicroelectronics recule de 3,82% à 19,91 euros dans le sillage du recul de 5,76% de l'indice des semi-conducteurs (SOX) de la Bourse de Philadelphie. Merrill Lynch a en outre abaissé sa recommandation sur le titre d'"achat fort" à "neutre".En baisse ce matin, AGF gagne 0,36% à 36,52 euros. Filiale d'Allianz, l'assureur a vu son chiffre d'affaires pro forma progresser de 6,3%, à 7,97 milliards d'euros au premier semestre. Allianz a annoncé hier qu'il n'atteindrait pas ses prévisions de résultats annuels. Axa perd de son côté 0,76% à 11,68 euros.Plus forte hausse de l'indice, la Société Générale progresse de 4,79% à 54,70 euros en dépit du recul de 41%, à 376 millions d'euros, de son bénéfice au deuxième trimestre. La banque a passé une provision de 265 millions d'euros pour la dépréciation latente du portefeuille de participations industrielles. Le consensus des analystes interrogés par Reuters tablait sur un résultat de 451 millions d'euros.Le Crédit Lyonnais gagne 2,60% à 39,11 euros. La banque a annoncé une baisse de 12,9%, à 241 millions d'euros, de son bénéfice net au deuxième trimestre. Ce résultat est supérieur aux attentes du marché. Le groupe estime cependant que le second semestre sera plus difficile que le premier.BNP Paribas cède 0,61% à 45,48 euros. Goldman Sachs a révisé en baisse ses estimations de bénéfice par action de 4,42 à 4,14 euros pour 2002 et de 4,94 à 4,42 euros pour 2003.Le Crédit Agricole, qui fera son entrée dans le CAC 40 mardi prochain, gagne 1% à 20,30 euros.Première capitalisation du marché parisien, TotalFinaElf rebondit de 1,08% à 140 euros après une baisse de plus de 6% hier.Deuxième pondération du CAC, L'Oréal progresse de 2,55% à 68,45 euros à la faveur d'un rattrapage au lendemain d'une chute de 6,64% jeudi.En dehors du CAC 40, Euro Disney est stable à 64 centimes. Walt Disney Co a fait état d'une baisse de son résultat au troisième trimestre et lancé un avertissement sur celui du quatrième.Enfin, plus forte baisse du SRD, Ubi Soft chute de 7,17% à 12,94 euros après l'annonce d'une baisse de 46,8%, à 32,08 millions d'euros, de son chiffre d'affaires au premier trimestre. L'éditeur de jeux vidéo a cependant maintenu sa prévision de "progression du chiffre d'affaires, hors acquisitions et à taux de changes constants, entre 17% et 22%" pour l'ensemble de l'exercice.John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.