Deuxième séance de hausse à Paris, le CAC 40 gagne 3,08%

Pour la deuxième journée consécutive, le vert domine nettement à Paris. Le marché poursuit, en effet, sur sa lancée d'hier, aidé par Wall Street qui, après quelques hésitations, a également repris le chemin de la hausse. Le CAC 40 termine sur un gain de 3,08% à 3.592,6 points, dans un volume de 3,03 milliards d'euros. Pinault Printemps Redoute a été réservé à la hausse à l'ouverture de la séance. L'action s'envole de 17,93% ࠠ90,10 euros. Le groupe de distribution a annoncé la cession de l'activité vente à distance de Guilbert pour 825 millions d'euros à l'américain Staples. Une opération qui aura un impact légèrement positif sur les comptes de l'exercice en cours. Merrill Lynch a relevé sa recommandation sur la valeur de "neutre" à "achat". La seule filiale cotée du groupe, Rexel, suit le mouvement, et bondit de 8,98% à 47,95 euros.Les valeurs de technologie, déjà bien orientées hier, poursuivent leur remontée. Alcatel avance de 12,84% à 6,24 euros, Cap Gemini progresse de 10,83% à 36,03 euros. Vivendi Universal s'adjuge 3,15% à 13,41 euros.Renault est également bien orienté. Le ministère de l'Economie a démenti avoir l'intention de reclasser une partie de sa participation de 25% dans le capital du constructeur dont l'action avance de 2,99% à 51,7 euros.BNP-Paribas monte de 3,47% à 52,25 euros et la Société Générale progresse de 2,86% à 64,70 euros. L'analyste d'UBS Warburg a abaissé sa recommandation sur BNP-Paribas et la Société Générale, de "achat fort" à "achat".Accor monte de 6,59% à 38 euros, suite à la prise de participation de 26% dans le capital de l'allemand Dorint pour un montant qui n'a pas été dévoilé.Le secteur de la chimie est aussi surveillé de près par les investisseurs après la publication d'une hausse de 18% à 145 millions de francs suisses du bénéfice net semestriel de Clariant. Rhodia est en hausse de 6,16% à 9,13 euros. Avenir Telecom a annoncé une baisse de 36% de son chiffre d'affaires à 634,3 millions d'euros. Les ventes réalisées à l'étranger ont aussi reculé de 36% à 294,8 millions d'euros, principalement en raison de l'arrêt de la vente de mobiles en Allemagne. L'action bondit toutefois de 9,52% à 0,46 euro.Enfin, Completel termine réservé à la hausse après s'être envolé de 37,5% à 0,22 euro après la décision des actionnaires de valider le plan de recapitalisation de la société. Une opération qui sera néanmoins très dilutive, mais indispensable à la survie du groupe.Jérôme LibeskindCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.