Fin de séance en baisse à Paris avec Wall Street

Une séance sans conviction. La première journée boursière de cette semaine pascale aura été atone. Après un début dans le vert, le CAC 40 termine finalement en baisse de 0,29% à 4.588,36 points alors que les investisseurs préfèrent attendre les nombreuses statistiques qui doivent être publiées cette semaine avant de prendre des initiatives. Si l'atmosphère reste plutôt à l'optimisme, les intervenants demeurent prudents avant la publication demain de l'indice IFO du climat des affaires en Allemagne et celle jeudi des chiffres définitifs du PIB américain pour le quatrième trimestre. Une attitude identique à celle observée aux Etats-Unis où les marchés marquent le pas aujourd'hui. Le Dow Jones recule de 0,36% à 10.390,65 points, le S&P cède 0,58% à 1.142,03 points et le Nasdaq se replie de 0,96% à 1.833,4 points.Seul véritable facteur d'animation de la séance parisienne, les derniers rebondissements de l'affaire France Télécom-MobilCom. Selon des sources proches du dossier, le Français serait désormais prêt à offrir 2,75 actions Orange pour une action MobilCom à Gerhard Schmid pour reprendre sa participation de 33% dans l'Allemand. Une porte de sortie encore officieuse, dont les modalités restent floues, puisque le groupe français aimerait éviter d'avoir à effectuer une offre publique. Pour cela, il chercherait l'aide de banques pour jouer le rôle d'intermédiaire. Cette issue semble finalement plaire aux marchés financiers. Après un début de séance en forte baisse, France Télécom termine sur un gain de 0,65% à 33,68 euros, alors qu'Orange prend 0,13% à 7,92 euros.Parmi les autres hausses, Vivendi Universal monte de 0,28% à 43,22 euros, après que l'Oscar du meilleur film a sacré, la nuit dernière, "Un homme d'exception", produit par la compagnie.Dexia reste inchangé à 17,24 euros, après une séance passée dans le vert. Son président Pierre Richard a déclaré vouloir rapprocher sa banque d'un établissement français d'ici un an.Au chapitre des baisses, Dassault Aviation abandonne 1,41% à 350 euros, affecté par la décision de United Airlines d'annuler sa commande de 46 Falcon. La compagnie aérienne américaine a en effet décidé de cesser les activités de sa filiale jets d'affaires Avolar.Technip-Coflexip cède 2,42 % à 153,5 euros, alors que la fusion entre les deux groupes aurait été entachée de délits d'initiés, d'après Libération paru ce matin.Enfin, pour sa première séance de cotation sur le Nouveau Marché, Universal Multimedia progresse de 2,7 % à 14,84 euros, pour un prix d'introduction de 14,45 euros.Jérôme LibeskindCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.