La hausse du CAC 40 s'effrite

Séance encore très animée à la Bourse de Paris grâce à la meilleure tenue des valeurs TMT. Bouygues inscrit la plus forte hausse des valeurs du CAC 40 avec un gain de 5,5% à 36,63 euros. Les investisseurs sont satisfaits de voir Bouygues Télécom revenir dans la course à l'UMTS, épaulé par un partenaire de poids, le japonais DoCoMo qui dispose d'une technologie reconnue dans l'internet par téléphone.Vivendi Universal est aussi très entouré après la décision de Jean-Marie Messier de débarquer Pierre Lescure, le président de Canal Plus. Une décision prise dans le but, de restaurer au plus vite la rentabilité de la chaîne cryptée mais qui provoque un tollé au près du personnel. L'action, qui a coté jusqu'à 40,85 euros dans la matinée, revient à 40,1 euros, soit une hausse de 1,26%. Toutes les valeur TMT sont bien orientées en partie grâce à la hausse de plus de 3% du Nasdaq hier. Orange et Alcatel avancent de plus de 2%. France Télécom et STM progressent de 1 à 2%.Au sein du CAC 40, les  baisses sont peu nombreuses. TF1 recule de 1,7% à 34,9 euros. Sanofi-Synthélabo, BNP-Paribas et AGF concèdent un peu plus de 1%.Hors de l'indice, A Novo est en hausse de 8,7% à 16,2 euros après l'annonce du report de son augmentation de capital. Valeo inscrit la plus forte baisse du SRD, en repli de 3,3% à 50,4 euros. L'équipementier automobile a annoncé une hausse de 81% de son résultat d'exploitation à 98 millions d'euros pour le premier trimestre 2002. Le bénéfice net ressort à 20 millions d'euros contre une perte de 179 millions d'euros à la même période de l'exercice 2001. La direction confirme son objectif d'une marge d'exploitation de 6% pour la fin de l'année.Eric MaubanCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.