Le CAC 40 sous les 4.300 points à mi-séance

A l'instar des places de Londres et de Francfort, le Palais Brongniart s'inscrit en forte baisse à mi-séance. Le recul de 1,68% du Nasdaq hier est le principal responsable de ce repli, entraînant dans son sillage les grandes valeurs technologiques en général, et Alcatel en particulier. Vivendi Universal recule également au lendemain d'un conseil d'administration jugé pauvre en décisions majeures. A 12 heures, le CAC 40 cédait 1,30% à 4.278,42 points dans un volume d'affaires moyennement étoffé de 1,1 milliard d'euros.Sur le plan macro-économique, Eurostat vient d'annoncer que, en première estimation, le PIB de la zone euro avait progressé de 0,2% au premier trimestre, contre 0,3% anticipé par les économistes, et après un repli de 0,2% au dernier trimestre 2001. Les investisseurs attendent, à 14h30, la statistique des inscriptions hebdomadaires au chômage. Les économistes tablent sur une baisse à 410.000 personnes (-6000).Mercredi, les indices new-yorkais ont terminé en baisse pour la troisième séance consécutive : le Dow Jones a cédé 0,59% à 9.923,04 points, le Nasdaq Composite 1,68% à 1.624,37 et le S&P 500 a perdu 0,64% à 1.067,66 points.Plus forte baisse du CAC 40, Alcatel chute de 5,03% à 12,27 euros. Outre le recul de 1,68% du Nasdaq hier, le titre pâtit de la déclaration du président de la division réseaux mobiles du groupe selon laquelle les prix des équipements de réseaux à haut débit avaient diminué de moitié sous la pression des opérateurs. STMicroelectronics abandonne 3,59% à 29 euros dans le sillage du recul de 3,33% de l'indice des semi-conducteurs de la Bourse de Philadelphie. Les sociétés de services informatiques poursuivent leur glissade à l'image de Cap Gemini qui perd 3,55% à 51,65 euros. Atos Origin,dont l'assemblée d'actionnaires a commencé à 10 heures, cède pour sa part 0,87% à 62,45 euros.Vivendi Universal recule de 4,27% à 32,30 euros sur le sentiment que le conseil d'administration a accouché d'une souris. Jean-Marie Messier a certes sauvé son siège, mais aucune mesure concernant la façon dont le groupe compte réduire son endettement n'a été annoncée. Les analystes estiment cependant que la création d'un "conseil de gouvernance" présidé par Marc Viénot de la Société Générale, et co-présidé par Edgar Bronfman Junior, va dans le bon sens. Vivendi Environnement perd 1,46% à 34,46 euros.France Télécom a fortement réduit ses pertes pour coter 22,11 euros (-0,36%) après l'annonce par le conseil de surveillance de MobilCom que les achats d'actions effectués par l'épouse du président de l'opérateur allemand vont être annulés. Equant perd 2,53% à 7,31 euros tandis qu'Orange est repassé dans le vert avec un gain de 0,66% à 6,07 euros.En hausse à l'ouverture, TotalFinaElf cède 0,91% à 163,60 euros. Le groupe a annoncé un accord avec l'italien Eni en vue de racheter sa participation dans le champ de pétrole offshore d'Al Khalij, au sud du Qatar. Aux termes de cet accord, la participation du groupe français, opérateur du champ, passera de 55% à 100%. Le montant de la transaction n'a pas été révélé.Contre la tendance, Casino gagne 0,34% à 89,30euros, Le PDG du groupe de distribution a annoncé ce matin à ses actionnaires qu'il tablait sur une croissance annuelle de ses ventes supérieure à 10% et sur une hausse d'environ 20% du résultat net sur les prochains exercices. Son concurrent Carrefour prend 0,47% à 53,25 euros après avoir été intégré à la liste européenne des valeurs recommandées par la Deutsche Bank.L'Oréal, qui a tenu son assemblée générale hier, gagne 0,32% à 78,25 euros.Dexia fait également preuve de résistance en restant stable à 16,72 euros. Dans une lettre à ses actionnaires, la banque indique que les résultats décevants du premier trimestre ne remettaient pas en cause son objectif de progression du bénéfice par action cette année. Le groupe ajoute qu'il a profité du repli "excessif" de son titre pour procéder à des rachats d'actions.Schneider Electric perd 1,50% à 52,50 euros. Selon La Tribune, les fonds Candover Investment et Chevrillon & Associates ont retiré leurs offres de reprise de Legrand.EADS recule de 2,24% à 16,61 euros. Le néerlandais KLM a annoncé préférer le nouveau jet de Boeing au super jumbo A 380 d'Airbus.En dehors du CAC 40, Oberthur Card Systems abandonne 7,71% à 4,19 euros. Amedeo d'Angelo, le directeur général du groupe, a déclaré à l'agence Reuters que l'exercice 2002 devrait encore être difficile, en raison notamment d'une guerre des prix sur les cartes SIM pour téléphones mobiles.Technip-Coflexip cède 0,46% à 130,20 euros. Le groupe parapétrolier a annoncé ce matin l'obtention d'un contrat d'environ 60 millions d'euros pour la réalisation d'un projet d'usine de gaz de synthèse en Chine.Enfin, Eurotunnel gagne 0,99% à 1,02 euro avant la réunion de ses actionnaires à Londres cet après-midi.John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.