Business Objects abaisse ses prévisions

Le spécialiste français de solutions de commerce électronique Business Objects, coté au Nasdaq, a dégagé au premier trimestre un bénéfice net de 11 millions de dollars comparé à 10,5 millions un an plus tôt. Ces résultats font ressortir une bénéfice par action (BPA) de 17 cents par action contre 16 cents pour la même période de l'exercice précédent. Le consensus des analystes établi par Reuteurs attendait un BPA inchangé de 16 cents.Le chiffre d'affaires affiche une hausse de 9%, passant de 98,3 millions de dollars à 107,5 millions de dollars. Bernard Liautaud, le PDG du groupe, a tenu à souligner l'augmentation des ventes de licences de 4% d'une année sur l'autre alors que les concurrents ont vu leurs ventes reculer. La société a acquis 558 nouveaux clients au cours du trimestre, tels GE Power Systems et Glaxo SmithKline, tandis que des contrats ont été passés avec des clients existants, Boeing, Dell, Pfizer...Mais les marchés retiennent surtout ce matin l'abaissement des prévisions du groupe.La société attend maintenant un chiffre d'affaire annuel compris entre 455 et 465 millions contre 455 à 475 millions dans sa précédente estimation. Le BPA devrait se situer entre 74 et 77 cents et non plus entre 76 et 80 cents. Pour le deuxième trimestre 2002, l'entreprise anticipe un BPA inchangé, de 16 à 17 cents et un chiffre d'affaires de 108 à 110 millions. Business Objects explique cette prudence dans les estimations par la faiblesse des ventes en Europe et au Japon. Les analystes attendent pour leur part un BPA de 19 cents et un chiffre d'affaires de 114,5 millions au deuxième trimestre.Sur le Nasdaq, le titre a clôturé en baisse de 4,65% à 36,95 dollars. Et l'action était fortement attaquée ce matin à Paris. A la clôture, elle baisse de 3,22% à 41,13 euros en raison de ce "profit-warning" mais aussi dans le sillage des résultats mitigés du leader européen, SAP. Business Objects avait récemment perdu 8% suite à l'avertissement de son concurrent canadien Cognos (lire ci-contre). Le titre ne progresse plus que de 7% depuis le début de l'année.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.