La barre des 4.500 points est franchie

 |  | 373 mots
La valeur vedette du jour est sans conteste Nokia. En publiant un bénéfice de 24 cents par action pour son quatrième trimestre, le Finlandais dépasse de 33 % les prévisions des analystes. En fin de séance, le titre Nokia gagne 9,72 % à 26,98 euros. La progression est encore plus spectaculaire pour les warrants indexés sur ce sous-jacent.L'ensemble des valeurs TMT a logiquement profité de « l'effet Nokia » et au CAC 40, quatre de ces valeurs s'octroient plus de 4 %. Il s'agit de TF1 (+ 4,05 % à 27,99 euros), de Dassault Systèmes (+ 4,31 % à 56,85 euros), d'Alcatel (+ 4,79 % à 17,5 euros) et de STMicroelectronics qui signe la plus forte hausse du CAC avec un gain de 5,36 % à 35,8 euros.Parmi les autres TMT de l'indice, Vivendi Universal s'octroie 2,86 % à 53,95 euros. Merill Lynch a renouvelé son conseil « d'achat fort » sur la valeur.Toujours au CAC 40, LVMH gagne 4,76 % à 47,14 euros après un relèvement de recommandation de la part d'ABN Amro. La banque passe  « d'alléger » à « accumuler » et porte son objectif de cours à 52 euros.Hors indice, les valeurs technologiques se taillent également la part du lion. Egide progresse de 11,48 % à 102 euros, et Soitec progresse de 6,68 % à 24,75 euros. Mogan Stanley est à « superformance » sur la valeur et vise un objectif de 30 euros.Au chapitre des résultats, Lafarge a publié une progression de 12 % de son chiffre d'affaires annuel à 13,7 milliards d'euros. L'action termine sur un gain de 0,96 % à 99,45 euros. De son côté, le groupe de restauration collective Elior a annoncé une baisse de 3,1 % de son résultat d'exploitation 2000-2001, un niveau en haut de fourchette de ses estimations. A la clôture, le titre progresse de 3,58 % à 9,25 euros.Parmi les déceptions de la journée, Sanofi Synthélabo a publié un chiffre d'affaires annuel inférieur de plus de 15 % aux prévisions des analystes. L'action concède 3,18 % à 79,2 euros.Les Galeries Lafayette ont annoncé qu'elles ne parviendraient pas à réaliser une croissance bénéficiaire de 10 %. L'action chute de 6,9 % à 143,1 euros et signe la plus forte baisse du SRD.Enfin, quelques instants après la clôture de Paris, Saint-Gobain a publié ses résultats et a lancé une OPA sur Lapeyre à 62 euros par action.  L'action Lapeyre a été suspendue mercredi soir à 50 euros dans l'attente d'un communiqué. La prime par rapport au dernier cours ressort à 24 %. Ce soir, Saint-Gobain termine à 164,8 euros en baisse de 0,66 %.Johan DeschampsCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :