Le résultat d'Exxon Mobil divisé par deux au 4ème trimestre

L'année 2000, avec son cortège de profits record, est bien loin pour les pétroliers. Ainsi, dans la lignée du fort repli déjà constaté au troisième trimestre (voir ci-contre), Exxon Mobil vient d'annoncer des résultats pratiquement divisés par deux au titre du quatrième trimestre.Le groupe texan a réalisé sur cette période un bénéfice net de 2,68 milliards de dollars, contre 5,22 milliards un an plus tôt. Ramené au nombre d'actions en circulation, ce chiffre représente un bénéfice unitaire de 39 cents contre 75 cents au quatrième trimestre 2000, soit une chute de 48%. Le groupe rappelle dans son communiqué qu'il a dû supporter des charges exceptionnelles de 200 millions de dollars imputables à l'acquisition de Mobil en 1999.Mais Exxon Mobil n'a pas seulement pâti d'éléments exceptionnels, comme en témoignent les revenus et le résultat hors exceptionnels, eux aussi en net repli. Le chiffre d'affaires s'est affaissé de 26% à 47,3 milliards de dollars. Quant au résultat hors exceptionnels, à 2,88 milliards de dollars, il est en baisse de 43,7% sur les 5,12 milliards de dollars comptabilisés un an auparavant. Ce qui représente un bénéfice par action de 42 cents. Si le plongeon est spectaculaire, il n'a pas pour autant surpris les analystes qui tablaient, selon Thomson Financial/First Call, sur un profit unitaire compris entre 35 et 45 cents avec une moyenne de 39 cents.Il faut dire que les raisons de ce recul étaient largement prévisibles. Le groupe met en effet en cause le tassement de la demande et des prix de l'énergie pour justifier la dégradation de son compte de résultats. Entre les quatrièmes trimestres 2000 et 2001, Exxon Mobil note dans son communiqué que les prix du gaz naturel en Amérique du nord ont fondu de 59% et que ceux du pétrole ont baissé de 38%. Il est vrai que les nombreuses tergiversations entre les pays de l'Opep et les non-membres du cartel concernant une réduction de la production n'ont pas aidé au soutien des cours du pétrole au cours du quatrième trimestre.Ce trimestre vient donc clore une année très inégale pour Exxon Mobil comme pour l'ensemble du secteur pétrolier. De 5 milliards de dollars au premier trimestre, le résultat net de la première compagnie mondiale s'est peu à peu dégradé pour atteindre les 2,68 milliards de dollars des trois derniers mois. Au final, Exxon Mobil aura réalisé un bénéfice annuel de 15,32 milliards de dollars, en recul de 13,5% sur les 17,72 milliards de dollars atteints en 2000.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.