Saica lance une contre-offre sur La Rochette

Le marché attendait une réaction de Saica depuis plusieurs séances. Celui-ci aura finalement attendu le jour de l'ouverture de l'OPA de Mondi International sur La Rochette pour lancer une contre-offre.Dans un communiqué publié ce matin, le Conseil des marchés financiers (CMF) a annoncé que le groupe espagnol proposait de racheter les actions La Rochette à 12 euros l'unité. Ce qui représente une prime de 3,4% sur le prix offert par Mondi International (filiale d'Anglo American). Saica détient déjà, depuis le mois de décembre, 22,46% du capital du papetier français qu'il a acheté au prix de 10,9 euros par titre.Saica propose aussi d'acquérir les obligations 4,5% convertibles en action La Rochette à un prix de 13,20 euros contre 12,76 euros proposés par Mondi. En revanche, il ne vise pas les obligations convertibles 5% pour lesquelles Mondi a fixé un prix de 12,29 euros.Au global, l'offre de dernière minute de Saica valorise le papetier français à quelque 308,5 millions d'euros, contre environ 300 millions d'euros du côté de Mondi. A celà s'ajoute bien entendu la valeur des obligations convertibles.Mondi avait lancé son offre dès le début du mois de janvier. Au total, elle proposait 365 millions d'euros pour les actions et les obligations de sa cible. L'intérêt pour la filiale d'Anglo American était surtout de doper la croissance du groupe pour atteindre une "masse critique" (voir ci-contre).Le marché attendait depuis plusieurs séances une surenchère sur le titre (voir ci-contre). Témoin de ces anticipations, le titre a clôturé vendredi sur une hausse de 0,41% à 12,35 euros. Depuis décembre, et l'acquisition de 22% du capital par Saica laissant entrevoir une future OPA, l'action La Rochette a gagné pratiquement 50%. Lundi, le CMF a annoncé la suspension de la cotation de l'action peu avant la présentation de la surenchère de Saica.latribune.fr

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.