Le CAC 40 bloqué autour des 4.500 points

 |  | 754 mots
Déjà déçus par la perte trimestrielle plus forte que prévu de l'américain JDS Uniphase, les investisseurs ne savent pas comment interpréter les résultats d'Ericsson. L'équipementier suédois de télécommunications, qui a annoncé la première perte annuelle de son histoire, prévoit une chute de 32% de ses ventes au premier trimestre, tout en tablant sur un résultat bénéficiaire sur l'ensemble de 2002. Les propos d'Alan Greenspan contribuent également à la perplexité ambiante. Si le président de la Fed a dit déceler des signes de reprise aux Etats-Unis, il a en même temps conforté ceux qui pensent que la Réserve fédérale va mettre un terme au cycle de baisses des taux. Le CAC 40 cède 0,30% à 4.494,42 euros dans un volume d'échanges moyennement fourni d'environ 1,1 milliard d'euros.L'agenda économique de ce vendredi est peu fourni. Le département du Commerce doit publier, vers 16 heures, la statistique des ventes de logements anciens de décembre aux Etats-Unis. Les économistes tablent sur un repli à 5,19 millions, contre 5,21 millions en novembre. Sur le marché des changes, l'euro a touché son plus bas niveau d'un mois face au dollar ce matin en cotant sous les 87 cents. Il reculait de 0,3% contre le yen.Parmi les grandes technologiques du CAC, seule Thomson Multimédia s'inscrit en hausse. Le titre progresse de 1,60% à 34,85 euros alors que JP Morgan a relevé sa recommandation sur la valeur de "performance en ligne" à "achat" avec un objectif de cours de 42 euros. Le broker justifie notamment son opinion par les bonnes ventes enregistrées en fin d'année aux Etats-Unis.Les autres vedettes "high tech" de l'indice subissent des prises de bénéfices après les résultats de JDS, Qualcomm et Ericsson. Alcatel perd 2,29% à 17,10 euros, Cap Gemini 0,89% à 78,30 et STMicroelectronics 0,92% à 35,47.Vivendi Universal cède 0,65% à 53,60 euros. Le groupe de médias cherche à céder sa participation de 51% dans le polonais Elektrim Telecomunikacja, rapporte le Financial Times. Citant une source proche du groupe polonais, le quotidien précise que Vivendi peine à trouver un repreneur. Toujours parmi les valeurs des médias, TF1 signe la plus forte baisse du CAC avec un recul de 2,97% à 27,16 euros.Accor abandonne 2,93% à 41,45 euros après une progression de 5,17% en six jours. Le groupe hôtelier doit présenter son chiffre d'affaires 2001 mardi prochain.Schneider Electric signe la meilleure performance de l'indice phare. Le titre du fabricant de matériel électrique avance de 4,60% à 52,30 euros. L'action bénéficie à la fois d'achats à bon compte, de la forte progression de l'américain Halliburton et des informations de presse évoquant un possible LBO sur Legrand. Ce dernier abandonne 3,06% à 155 euros. Le groupe envisage pour l'ensemble de 2001 un "repli modéré de son résultat opérationnel avant amortissements de survaleurs et hors frais d'OPE (de Schneider) qui devraient représenter environ 14% du chiffre d'affaires".Saint-Gobain gagne 0,55% à 165,70 euros après l'annonce d'une hausse de son bénéfice net, hors plus-values, de 3% en 2001, soit un peu mieux que prévu par les analystes. Pour 2002, le fabricant de matériaux de construction prévoit une hausse de son résultat net, hors plus-values de cessions, comprise entre zéro et 4%, sous réserve d'une reprise économique, notamment aux Etats-Unis. Lapeyre reste suspendu de cotation. Saint-Gobain a annoncé un projet d'OPA visant les 25,3% du capital de sa filiale qu'il ne détient pas, au prix de 62 euros par action, soit une prime de 21,3% par rapport au cours de clôture de mercredi (51,10 euros).Total Fina Elf s'octroie 0,70% à 159,10 euros. Le groupe pétrolier a annoncé avoir formé une coentreprise avec le russe Yukos pour explorer et développer la zone de Shatsky en Mer Noire. L'accord doit être agréé par les autorités russes.En baisse de près de 2% à l'ouverture, Sanofi-Synthélabo ne cède plus que 0,32% à 78,95 euros. Le groupe pharmaceutique a annoncé avoir reçu des autorités sanitaires américaines l'autorisation de mise sur le marché de l'Eligard, médicament utilisé dans le traitement du cancer de la prostate avancé.JC Decaux s'adjuge 2,46% à 12,50 euros après l'annonce de l'acquisition d'une participation de 50% dans la société allemande de communication extérieure KlettDecaux. Le montant de l'opération n'a pas été révélé.Enfin, sur le Nouveau marché, Net2S est réservé à la baisse sur un dernier cours de 2,64 euros (-40,67%). Si le groupe d'ingénierie anticipe une progression de 48% de son chiffre d'affaires pour 2001, il a révisé en forte baisse ses prévisions de résultats avec une quasi-stagnation de l'exploitation.John WiburgCopyright Investir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :