Universal Multimedia dans le vert pour son introduction

Introduites à un prix de bas de fourchette de 14,45 euros, les actions Universal Multimedia sont négociables depuis lundi midi. Après Archos, Xilam Animation et Sword Group, le fabricant d'écrans à plasma est la quatrième société a être introduite en Bourse cette année à Paris. En règle générale, un prix d'introduction fixé en bas de fourchette laisse pressentir des débuts plutôt difficiles. Mais ce n'est pas le cas pour les titres Universal Multimedia, qui ont gagné 2,7%, à 14,84 euros dans des volumes, il est vrai, relativement faibles (1.418 pièces).Les débuts de l'action sur le Nouveau marché apparaissent d'autant plus surprenants que le fabricant d'écrans à plasma n'a pas vraiment récolté les suffrages des investisseurs au cours de la période de souscription et que son parcours a été semé d'embûches.Les investisseurs n'ont en effet que très peu souscrit à l'offre de titres de la société. Dans le cadre de l'OPO (offre à prix ouvert), les particuliers n'ont demandé que 10.039 titres sur un peu plus de 50.000 offerts. Et les institutionnels n'ont été guère plus enthousiastes, puisqu'ils n'ont souscrit qu'à 65% la part de 451.350 actions qui leur était destinée.Par ailleurs, l'introduction, déjà reportée par deux fois, devait en principe avoir lieu le jeudi 20 mars. Mais à cette date, le groupe n'avait toujours pas reçu le visa de la Cob (Commission des opérations de Bourse). Elle ne l'a finalement obtenu que vendredi soir et c'est pourquoi les premiers échanges n'ont pu avoir lieu qu'aujourd'hui à midi. Mais si l'obstacle de l'entrée sur le marché a été levé, tout n'est pas pour autant gagné. Car compte tenu des résultats de la souscription, c'est le banquier introducteur, KBL France, qui s'est porté acquéreur des titres non souscrits. Un élément qui ne devrait pas favoriser le titre dans les semaines à venir, ces actions étant certainement destinées à revenir peu à peu sur le marché.Bien que la mise sur le marché d'Universal Multimedia n'ait pas été un franc succès, le marché primaire actions semble tout de même se refaire peu à peu une santé au vu des récentes introductions et des prochaines mises sur le marché des ASF et d'Alain Afflélou. Ces deux dernières opérations seront d'ailleurs nettement plus révélatrices de l'appétit des investisseurs pour les candidats à l'introduction...latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.