Carlton et Granada sabordent ITV Digital

Depuis 1998, Carlton et Granada ont déjà dépensé 800 millions de livres (1,3 milliard d'euros) pour le développement d'ITV Digital, chaîne payante numérique hertzienne. "De l'argent perdu", selon les deux groupes, qui, il y a une semaine, se sont dits prêts à jeter l'éponge si la chaîne ne réussissait pas à renégocier à la baisse les droits de retransmission de la Ligue de football pour les rencontres de deuxième, troisième et quatrième divisions. ITV entendait ramener le prix de 180 millions de livres (300 millions d'euros) à 50 millions de livres (83 millions d'euros).Devant l'échec des négociations et les risques de faillite de la chaîne, Carlton et Granada ont donc demandé son placement sous administration judiciaire. Le cabinet Deloitte et Touche est pressenti pour être administrateur de la procédure, selon un communiqué des deux groupes.Le Royaume-Uni ne semble pas emballé par la TNT: c'est du moins que ce l'on pourrait penser au vu des performances d'ITV Digital. Lancée en 1998 par les groupes anglais Carlton et Granada, ITV Digital n'a jamais vraiment décollé face à la concurrence du bouquet numérique satellite BSkyB, fleuron du géant News Corp. (lire ci-contre). Alignant 1,2 million d'abonnés (contre 5,7 millions pour BSkyB), ITV connait un taux de désabonnement de 23%, et ne devait pas trouver l'équilibre avant 2004.Son effondrement risque de plonger de nombreux clubs de football du pays dans de graves difficultés financières.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.