Essilor au plus haut depuis un an

2 mn

Pour la première fois depuis le 5 janvier 2001, le titre Essilor vient de refranchir à la hausse la barre des 35 euros. A 35,55 euros en clôture, il gagne 7,08% à la faveur d'une annonce de résultats annuels.Et il est vrai que cette publication a apporté son flot de bonnes nouvelles. Tout d'abord en termes d'activité, le chiffre d'affaires du spécialiste de l'optique ophtalmologique n'a montré aucun signe de fléchissement sur la fin de l'année 2001. Etabli à 2,07 milliards d'euros sur l'exercice, il a progressé de 5,4% à périmètre constant, tandis qu'il avait gagné 5% sur le premier semestre. En données brutes, la progression est plus modeste (+4,6%) en raison de la sortie de l'activité lentilles de contact en janvier 2001.En outre, si les volumes sont restés soutenus, le groupe n'a pas pour autant négligé la rentabilité. Le résultat net a progressé de 4,9% à 142 millions d'euros. Ainsi, Essilor est parvenu à accroître légèrement son niveau de marge nette, alors même que ce résultat intègre une moins-value sur les cessions de Logo (fabricant et distributeur de lunettes) et de la branche lentilles ainsi que des coûts de restructuration. Du coup, c'est au niveau du résultat opérationnel que la performance prend toute sa valeur. Il a en effet progressé de 12,7% à 309 millions d'euros. Un chiffre supérieur au haut de fourchette du consensus JCF Group (301 millions d'euros) qui permet au groupe d'afficher un niveau de marge opérationnelle jamais atteint jusqu'ici: en un an elle a gagné 1 point à 14,9%. L'accroissement du résultat opérationnel provient notamment "des gains de productivité réalisés à tous les niveaux du groupe et de la progression des produits qui génèrent davantage de valeur ajoutée", peut-on lire dans le communiqué.Enfin pour compléter le tableau, Essilor a annoncé que son endettement était passé en un an de 44% à 26% des fonds propres grâce à "l'importance de l'autofinancement et la sélectivité des investissements".Fort de l'exercice passé, la société annonce qu'elle compte poursuivre ses efforts pour améliorer sa productivité et ajoute qu'elle "a retrouvé toutes ses capacités de financement et envisage l'avenir avec confiance". En outre, Aurel-Leven souligne que, lors d'une conférence téléphonique dans la matinée, le groupe s'est fixé pour objectif une croissance des ventes de 5 à 6% et une amélioration de sa marge d'exploitation de 40 à 50 points de base pour 2002.latribune.f

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.