Paris en légère hausse avant la confiance aux Etats-Unis

La Bourse de Paris s'inscrit en légère hausse à mi-séance, dans un marché qui oscille au gré de l'évolution des contrats futures sur indices américains. En forte baisse dans la matinée, ils laissent désormais entrevoir une ouverture stable, voire en léger repli à Wall Street cet après-midi. Il reste que la baisse du moral des entrepreneurs français en juillet (à 98 contre 100 en juin) a incité à des prises de bénéfices après le rebond de 12,30% du CAC 40 en trois séances. Des professionnels estiment que le sentiment du marché " ne pourra pas demeurer positif tant que les indicateurs économiques ne refléteront pas une réelle amélioration ". C'est dans ce contexte que les investisseurs attendent, à 16 heures, la publication par le Conference Board de l'indice de confiance des consommateurs américains en juillet. Les économistes interrogés par Bloomberg tablent sur un repli de cet indicateur à 101, contre 106,4 en juin. Parmi les résultats d'entreprises américaines attendus aujourd'hui, deux se distinguent: le géant du pétrole ChevronTexaco et le courtier en énergie Dynegy.A 12h05, le CAC 40 gagnait 0,38% à 3.408,66 points,dans un volume d'affaires relativement étoffé avec près de 1,7 milliard d'euros traités sur les valeurs de l'indice.Air France progresse de 5,19% à 14,40 euros au lendemain de l'annonce par Bercy de son intention de réduire la participation de l'Etat de 54,4% à moins de 20% dans son capital. Le gouvernement conditionne cette privatisation à une remontée de l'action "autour de 18 euros", assure le syndicat Sud-aérien qui est hostile à l'opération. De son côté, le ministre des Finances, Francis Mer a précisé que l'ouverture du capital aura probablement lieu d'ici la fin de l'année ou en début d'année prochaine.Michelin gagne 3,35% à 40,10 euros. Le groupe a fait état d'un recul de 31,2%, à 254,1 millions d'euros, de son bénéfice net au premier semestre. Les analystes tablaient en moyenne sur un résultat de 216 millions. Le fabricant de pneumatiques indique qu'il s'attend, au second semestre, à un marché " toujours difficile et incertain ". Toutefois, compte tenu des progrès accomplis en interne sur les six premiers mois de l'année, Michelin a relevé son objectif de marge d'exploitation pour 2002 d'une fourchette de 6,7-7,4% à 7-7,4%.Air Liquide grignote 0,14% à 142,20 euros. Le spécialiste des gaz industriels a annoncé une baisse de 8,7%, à 3,935 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires au premier semestre. A périmètre comparable, le recul de l'activité ressort à 3,4%.Les valeurs technologiques connaissent des fortunes diverses. Thomson Multimédia perd 0,71% à 23,63 euros tandis qu'Alcatel s'adjuge 1,34% à 5,29 euros. STMicroelectronics abandonne pour sa part 1,93% à 21,83 euros.France Télécom gagne en revanche 2,44% à 15,14 euros, toujours porté par sa sortie du capital de STMicroelectronics. Selon Le Figaro économie, l'opérateur s'apprête à céder à l'américain Liberty Media sa participation de 86% dans le câblo-opérateur néerlandais Casema. La cession est éminente, selon le quotidien, qui valorise la participation de France Télécom entre 750 et 800 millions d'euros.Cap Gemini s'adjuge 4,08% à 34,45 euros a la faveur d'un rattrapage alors que le titre a perdu plus de 59% depuis le début de l'année. Selon Gartner Dataquest, les ventes d'ordinateurs ont enregistré une légère hausse aux Etats-Unis au deuxième trimestre. Dassault Systèmes prend 3,06% à 36,07 euros.Vivendi Universal corrige de 1,46% à 16,83 euros. Selon le Wall Street Journal, le géant des médias a engagé au moins sept banques pour l'aider à se restructurer et à réduire sa dette, leur offrant ainsi une chance de procéder à un démantèlement qui générera d'importantes commissions.A noter également, la poursuite du rebond de Saint-Gobain (+3,76% à 29,83 euros) après une chute de plus de 32% vendredi.Accor, qui doit publier son chiffre d'affaires du premier semestre après la clôture, s'adjuge 3,71% à 34,64 euros.Contre la tendance du secteur bancaire, la Société Générale progresse de 2,27% à 56,30 euros. SSSB a relevé sa recommandation sur le titre de "surperformance" à "achat", tout en ramenant son objectif de cours de 78 à 73 euros, selon des sources de marché.Après leur récente remontée, les assureurs subissent des dégagements bénéficiaires. AGF cède 0,45% à 37,81 euros et Axa 0,84% à 13,04.Lagardère abandonne 2,52% à 41,81 euros. Morgan Stanley est passé de "performance en ligne" à "sous-pondérer" sur le titre. Il a par ailleurs abaissé son objectif de cours de 50 à 43 euros.Havas progresse de 2,66% à 5,41 euros. Le groupe a annoncé une baisse de 5,4%, à 1,029 milliard d'euros, de son chiffre d'affaires au premier semestre. Il relève en outre qu'aucune reprise des investissements n'a eu lieu dans les investissements publicitaires. Il estime par ailleurs vraisemblable qu'aucune reprise n'aura lieu d'ici la fin de l'année. L'agence publicitaire confirme néanmoins " son objectif de rebond en termes de rentabilité opérationnelle pour 2002 ".Aventis recule de 1,50% à 65,45 euros. Selon le New York Law Journal, le groupe a été condamné à remboursé 32,6 millions de frais de justice à Bristol-Myers Squibb à la suite d'un différend autour d'un brevet. Aventis a annoncé ce matin avoir signé un accord lui donnant les droits exclusifs de développement et de commercialisation d'un nouveau traitement contre le diabète mis au point par Peptor. Les modalités financières de l'accord n'ont pas été dévoilées.Enfin, Penauille Polyservices bondit de 16,63% à 15,64 euros après avoir annoncé une progression de 47%, à 762,3 millions d'euros, de son chiffre d'affaires au premier trimestre. Le groupe de services aéroportuaires a par ailleurs confirmé son objectif de réaliser 1,6 milliard d'euros de chiffre d'affaires sur l'ensemble de l'exercice.John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.