Arcelor reprend des couleurs

Arcelor retrouve la cote auprès des investisseurs. Après des avoir perdu environ 12% entre la mi-mars et la mi-avril, l'action du groupe sidérurgique semble inverser la tendance depuis le début de la semaine. Aujourd'hui, elle avance notamment de 3,16% à 15,99 euros, ce qui porte sa progression hebdomadaire à 8,8%.Mercredi soir, le groupe (issu de la fusion d'Usinor, Arbed et Aceralia) a annoncé qu'il relèverait de 30 euros par tonne le prix de ses produits plats au carbone à compter du 1er juillet. Il s'agit de la deuxième hausse de tarifs décidée par le groupe depuis le début de l'année. La précédente, entrée en vigueur début avril, était de 20 à 40 euros selon les produits.En premier lieu cette hausse répond à l'objectif d'Arcelor d'améliorer ses résultats (en 2001, il a subi une perte pro forma de 388 millions d'euros, contre un bénéfice de 1,6 milliard en 2000). Mais cette augmentation des prix sous-entend également "une meilleure orientation de la demande", comme le souligne le groupe qui ajoute que beaucoup de clients ont besoin de reconstituer leurs stocks.Le groupe insiste également sur la "hausse significative" des prix à l'exportation et sur l'envolée des tarifs du marché américain en raison de la reprise et des restrictions adoptées par le gouvernement.Du coup, Arcelor indique qu'il procèdera certainement à une autre augmentation de ses tarifs avant la fin de l'année 2002.Enfin, une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, Schroder Salomon Smith Barney (SSSB) a relevé sa recommandation sur le titre de "neutre" à "surperformance", ainsi que son objectif de cours de 15,5 à 19,2 euros. Le courtier considère que les perspectives des groupes européens du secteur se sont considérablement améliorées, après une période de sous-performance par rapport à leurs homologues américains.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.