Clarins annonce des résultats très décevants

-5,3% jeudi en clôture, jusqu'à -6,9% vendredi matin. Le titre Clarins a dégringolé, dans des volumes sans commune mesure avec ceux rencontrés d'ordinaire, avant de limiter ses pertes, sans raison apparente, à 0,74% (67,50 euros) à la clôture. Le groupe de cosmétiques a annoncé jeudi soir des résultats 2001 très décevants. Pour un chiffre d'affaires en petite hausse de 4,6%, à 869,5 millions d'euros, le résultat opérationnel diminue de 25,1%, à 80,3 millions, et le résultat net part du groupe chute de 41,6% à 38,5 millions d'euros. Le résultat net par action passe de 2,81 euros en 2000 à 1,62 euros en 2001, soit une correction de 42,3%. La marge opérationnelle chute de 12,9% à 9,2%.Ces contre-performances ont déçu le marché. Car elles sont encore plus graves que les prévisions annoncées par le groupe en même temps que son chiffre d'affaires, au début du mois de février (lire ci-contre). En effet, les analystes attendaient un bénéfice net de 58,2 millions d'euros, un résultat opérationnel de 100 millions d'euros et une marge opérationnelle de 11,9%. De nombreux cabinets d'analystes ont été surpris, et certains s'en sont donné à coeur joie pour réitérer leurs recommandations à Alléger.La baisse du titre a sanctionné la stratégie du groupe, qui n'a pas réduit son effort commercial dans une conjoncture très difficile. Clarins réalise 22,6% de son chiffre d'affaires aux Etats-Unis et subit le contre-choc du repli du secteur du tourisme depuis le 11 septembre. Pour sa défense, le groupe annonce qu'il va "résorber les problèmes logistiques" dus à un transfert géographique d'activités, et rappelle que l'exercice 2000 avait été marqué par une "évolution favorable des devises étrangères par rapport à l'euro".C'est enfin le manque de perspectives qui a fait fuir les opérateurs. Dans un communiqué laconique, le groupe espère une reprise favorisée par une "éventuelle amélioration de la conjoncture".En février dernier, Clarins avait déjà remboursé 2,2 millions d'obligations convertibles.A la suite de ses résultats annuels, le groupe vient d'annoncer le remboursement anticipé, au 30 avril prochain, des 55.477 obligations convertibles restantes au prix de 156,19 euros, dans le but de "limiter la dilution des résultats pour les années à venir".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.