Le Crédit Foncier confirme sa bonne santé

Le Crédit Foncier de France, détenu à 40% par les Caisses d'Epargne, publie des résultats qui confirment sa prospérité retrouvée. Cette tendance affleurait déjà lors des semestriels 2001 (lire ci-contre) avec une progression de 119% de son résultat net.Pour l'ensemble de l'année dernière, le bénéfice net consolidé s'établit à 85 millions d'euros, en augmentation de 2,5% par rapport à 2000. Le produit net bancaire augmente de 46,1% à 359,4 millions d'euros et le résultat brut d'exploitation devient positif de 51,7 millions d'euros, après une perte de 22,5 millions en 2000.Les performances commerciales affichent une bonne tenue, déjà anticipée par le groupe en janvier dernier. Les crédits aux particuliers ont crû de 41% à 3,12 milliards d'euros, les crédits aux professionnels ont grimpé de 12% à 1,67 milliard d'euros. Au total, les crédits se sont développés de 30% à 4,8 milliards d'euros.L'encours global des prêts accordés par le Crédit Foncier atteint 29 milliard d'euros, dont 65% concernent des particuliers. Les encours ont progressé en 2001 pour la première fois depuis 1995, grâce au secteur "concurrentiel" (prêts aux professionnels) qui compense ceux, en baisse, versés aux particuliers.A noter par ailleurs que la filiale Compagnie de Financement Foncier a émis en 2001 un volume de 6,3 milliards d'euros d'obligations foncières, notées AAA par les principales agences.En 2002, la priorité est à la poursuite de l'effort commercial et au développement des synergies avec les Caisses d'Epargne, notamment en rationalisant les systèmes informatiques et le back-office. La holding Eulia (Caisses d'Epargne-Caisse des dépôts) détient 40% du CFF et a réalisé une OPA sur sa filiale au mois de décembre dernier (lire-ci-contre). Depuis, le titre CFF plafonne à 15 euros dans des volumes anecdotiques.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.