Le CAC 40 entame la semaine en baisse, PPR attaqué

En hausse de 1,12% à 3.281,69 points à l'ouverture, le CAC 40 est rapidement repassé dans le rouge dans les premiers échanges. Les investisseurs sont en effet prudents après le recul des marchés américains après une série de statistiques économiques décevantes. L'état de santé des économies européennes et américaines devrait rester au centre des préoccupations cette semaine alors que les craintes d'un ralentissement des deux côtés de l'Atlantique se multiplient. Attendue modérée, l'activité du marché sera essentiellement animée par les changements devant intervenir dans l'indice CAC 40. A savoir le remplacement de Dassault Systèmes par le Crédit Agricole. A 9h25, le CAC 40 perdait 1,44% à 3.198,77 points. Vendredi, les marchés américains on terminé en baisse, affectés par des indicateurs économiques pour le moins décevants. Le département du Travail a en effet annoncé 6000 créations d'emplois en juillet, là où les économistes en attendaient plus de 60.000. Par ailleurs, les commandes à l'industrie ont reculé de 2,4% en juin, contre une progression anticipée de 0,5%. Du côté des valeurs, Walt Disney et National Semiconductor ont reculé après avoir émis des prévisions décevantes. Le Dow Jones a perdu 2,27% à 8.313,13 points, le S&P 500, 2,31% à 864,24 et le Nasdaq Composite 2,51% à 1.247,92 points. Sur la semaine, les deux premiers indices ont respectivement gagné 0,6% et 1,30%, tandis que le troisième reculait de 1,10%.Sur le plan économique, l'Europe sera à l'honneur cette semaine avec, mercredi, les chiffres allemands de l'emploi du mois de juillet et ceux de la production de juin. Le lendemain, la Banque centrale européenne publiera son rapport mensuel. De l'autre côté de l'Atlantique, le département du Travail publiera, jeudi, l'indice des prix à la production de juillet, avant d'annoncer le lendemain sa deuxième estimation de la productivité au deuxième trimestre. Mais avant cela, les investisseurs auront pris connaissance, à 16 heures ce lundi, de l'indice ISM des services pour le mois de juillet.Dassault Systèmes abandonne 2,39% à 28,15 euros. Le titre sera retiré de l'indice CAC 40 après la clôture. Crédit Agricole, qui prendra sa place, perd 0,64% à 20,30.France Télécom recule de 1,28% à 13,06 euros. Le groupe a annoncé ce matin un accord de cession de l'opérateur de satellite Stellat à Eurotelsat, pour environ 180 millions d'euros.STMicroelectronics perd 1,29% à 19,15 euros. Les ventes de semi-conducteurs ont reculé de 4% en Europe au mois de juin, selon les chiffres publiés par l'Association américaine de l'industrie des semi-conducteurs (SIA).Vivendi Environnement gagne 0,97% à 22,81 euros. Le groupe d'investisseurs institutionnels français qui a participé à l'augmentation de capital détient 9,4% de VE et doit conserver ses titres au moins six mois. A l'inverse, Vivendi Universal lâche 1,63% à 14,51 euros.Pinault-Printemps chute de 4,47% à 78 euros. PPR n'envisage pas de provisionner avant 2005 un amortissement de 500 millions d'euros que sa filiale Gucci entend passer, conformément aux règles américaines, sur sa licence Yves Saint-Laurent et les survaleurs liées à son acquisition en 1999, selon le Wall Street Journal.Axa poursuit son recul et abandonne 2,99% à 11,03 euros. Les valeurs bancaires font également preuve de faiblesse à l'image de BNP Paribas (-2,75% à 44,15 euros) et de la Société Générale (-1,43% à 55,10). Wargny a abaissé son objectif de cours sur cette dernière de 75 à 66 euros.Rodriguez Group progresse de 2,81% à 54,90 euros après l'annonce d'une croissance de 40%, à 135 millions d'euros, de son chiffre d'affaires sur neuf mois.Soitec chute de 8,35% à 5,60 euros. Un juge américain a confirmé le verdict d'un jury en rejetant certaines accusations de violations de brevets formulées par le français à l'encontre de Silicon Genesis. Le fabricant de tranches de silicium n'a vu qu'un seul de ses six griefs retenus dans le cadre de ce procès dans lequel il a obtenu 3 millions de dollars.Enfin, Clarins, qui publiera son chiffre d'affaires semestriel après la clôture, gagne 1,12% à 46,01 euros.John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.