Le marché accentue ses pertes avec Wall Street

 |  | 327 mots
Lecture 2 min.
Les investisseurs ont mal accueilli les commentaires prudents de l'américain Intel sur ses perspectives en 2002. Selon le fabricant de semi-conducteurs, qui a publié des comptes au quatrième trimestre meilleurs qu'attendu par les investisseurs, les ventes du premier trimestre 2002 seront au mieux stables par rapport au quatrième trimestre. Une perspective décevante, qui pèse sur les valeurs du secteur à Paris : STMicroelectronics cède 4,62% à 35,1 euros. Soitec recule de 4,3% à 24,69 euros. Picogiga perd 3,27% à 5,03 euros.Du côté des équipementiers, Riber chute de 4,84% à 4,52 euros. Qualiflow qui annonçait hier un chiffre d'affaires 2001 en hausse de 68%, mais un quatrième trimestre en stagnation, cède 6,57% à 6,26 euros.Sur le segment des autres valeurs TMT, TF1 abandonne 4,82% à 28,46 euros. Selon la presse allemande, Kirch et TF1 ont rompu leurs négociations sur un éventuel rachat par le Français des 25% que détient l'Allemand dans la société espagnole de télévision Telecinco. Vivendi Universal cède 3,32% à 53,9 euros.Dans les télécommunications, Alcatel recule de 5,71% à 18,01 euros. Nokia résiste en ne cédant que 0,71% à 25 euros. Ericsson perd 3,21% à 5,42 euros.Du côté des valeurs traditionnelles, les plus fortes baisses du CAC incombent à EADS (-4,5% à 13,8 euros). Le constructeur Airbus prévoit de réaliser 600 millions d'euros d'économies pour faire face à la crise de son secteur. Renault cède 3% à 42 euros et Bouygues 3,3% à 35,11 euros.Parmi les publications de résultats, Faiveley annonce un bénéfice semestriel de 4 millions après une perte de 3,6 millions. L'action gagne 3,02% à 33,79 euros.Graines Voltz est inchangée à 10,95 euros. La société annonce un bénéfice net de 0,3 million d'euros contre 0,85 million un an plus tôt.HF Company publie un chiffre d'affaires de 56,8 millions d'euros, en hausse de 7%. L'action progresse de 0,89% à 34 euros.Interparfums annonce un chiffre d'affaires de 88,5 millions, supérieur aux estimations. Le groupe table sur une marge de 9%. L'action est inchangée à 56 euros.Enfin, PSB Industries a réalisé, en 2001, 160 millions de ventes, en hausse de 9%. L'action cède 2,27% à 86,05 euros.Jocelyn JovèneCopyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :