Le CAC 40 en hausse grâce au consommateur américain

Il suffisait d'un signe... pour que le CAC 40 franchisse enfin  la barre des 4.600 points. Ce signe est venu, comme d'habitude, des Etats-Unis. L'indice de confiance du consommateur américain pour le mois de mars est ressorti à 110,2, largement au-dessus des attentes, atteignant son plus haut niveau depuis 18 mois. L'optimisme des ménages outre-Atlantique s'est propagé sur les marchés. A New York, les indices sont tous très bien orientés et à Paris, le CAC 40 termine sur un gain de 0,87% à 4.628,07 points.Soulagés par l'état d'esprit positif qui règne aux Etats-Unis, les investisseurs l'ont également été par le dénouement du feuilleton France Télécom-MobilCom. Le Français a fini par trouver une porte de sortie honorable en concluant un accord conditionnel avec Gerhard Schmid, patron du groupe allemand. Ce dernier cèderait sa participation à des banques créancières. A la recherche du meilleur compromis, le groupe de Michel Bon pourrait toutefois supporter une partie de la dette de MobilCom. Cette solution reçoit l'adoubement du marché puisque le titre France Télécom décolle de 5,4% à 35,5 euros et celui d'Orange avance de 1,01% à 8 euros.Bonne séance également pour Eurotunnel (+ 6% à 1,06 euro). La société envisage de lever jusqu'à 1,2 milliard d'euros en vue de procéder au rachat d'une partie de ses dettes.Dassault Systèmes profite du contrat qu'il a remporté conjointement avec IBM auprès de Toyota Motors. Le groupe français va fournir des logiciels de design industriel au constructeur japonais. Le contrat est estimé à 1,2 milliard de dollars. L'action gagne 4,47% à 54,9 euros.Altedia termine sur une hausse de 3,25% à 41,3 euros, avec un plus haut de 42,39 euros en cours de journée. La société de conseil a enregistré une progression de 45,7% de son bénéfice net en 2001 à 6,7 millions d'euros. Pour 2002, le groupe table sur une croissance organique de 20% et sur de nouvelles opérations de croissance externe.Au chapitre des baisses, LVMH recule de 1,68% à 58,5 euros, alors que le prix évoqué pour la cession de Pommery (entre 270 et 300 millions d'euros) serait, selon Le Figaro de ce matin, jugé trop élevé.Michelin cède 1,39% à 43,3 euros. Le manufacturier s'apprête à émettre cette semaine entre 750 millions et 1 milliard d'obligations.Malgré une hausse de 18,2% de son résultat net, avant survaleurs, à 37,7 millions d'euros et une progression de son résultat opérationnel de 10,7% à 60,8 millions d'euros, GFI Informatique recule de 3,47% à 12,5 euros. La SSII pâti de la tendance de ralentissement dans laquelle s'inscrit le premier trimestre 2002 et subit des prises de bénéfices après une hausse de 26% en un mois.Jérôme LibeskindCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.