Le chiffre d'affaires d'Eurotunnel ne convainc pas le marché

Ce sont des revenus quasiment stables qu'a annoncés Eurotunnel mardi matin: au premier trimestre 2002, le gérant du tunnel sous la Manche a enregistré un chiffre d'affaires de 212,6 millions d'euros, en hausse de 1%.Mais derrière cette apparente stabilité, se cachent en fait de profonds changements. Car depuis plusieurs mois Eurotunnel recherche une clientèle "à plus fort rapport". Et cela est particulièrement vrai pour son service de "navettes", sa principale activité. "Le volume des voitures transportées a baissé de 10 % et la part de marché d'Eurotunnel de 6 points à 53 %", note-t-il dans son communiqué. Mais la hausse des tarifs pratiquée par Eurotunnel lui a permis d'afficher un chiffre d'affaires en progression. Même son de cloche pour les autocars. Le trafic a baissé de 21% dans un marché en hausse de 10%. Toutefois, le revenu est resté stable grâce à l'augmentation du revenu unitaire moyen.Quant à l'activité fret, Eurotunnel a maintenu sa part de marché à 42% tout en appliquant là aussi une hausse des tarifs. Ainsi, au global, la division "navettes" a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 8% à 118,6 millions d'euros. La hausse est beaucoup plus limitée (+0,6% à 86,5 millions d'euros) pour les activités de "chemins de fer" (Eurostar et trains de marchandises). En fait, Eutunnel a ici bénéficié de la Convention d'utilisation qu'il a signée avec ses partenaires et qui lui garantit des paiements minimum. Car le trafic de l'Eurostar a reculé de 6% et le tonnage transporté par les trains de marchandises a chuté de 49%.Reste le cas des activités hors transport. Leur impact est certes limité (3,5% de l'activité). Toutefois, leur chiffre d'affaires a plongé de 49% à 7,5 millions d'euros et surtout Eurotunnel ne donne aucune indication sur cette branche.Le marché reste très prudent et ne semble pas convaincu par le chiffre d'affaires annoncé un peu plus tôt. En fin d'après-midi, l'action, qui s'échange à 1,11 euro, cède 1,77%. Un chiffre qui correspond aussi à son repli annuel.latribune.f

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.