Les résultats de GM en ligne avec ses récentes prévisions

 |  | 396 mots
Lecture 2 min.
Les chiffes que vient de publier General Motors ne font pas ressortir de surprise majeure. Le constructeur a enregistré au titre du quatrième trimestre un résultat net de 255 millions de dollars, soit 60 cents par action. Certes, ce chiffre est en repli de 58% sur les 609 millions de dollars (1,15 dollar par action) comptabilisés un an plus tôt. Toutefois, ce résultat est conforme à ce qui était attendu. Les analystes du consensus du Thomson Financial/First Call anticipaient un bénéfice unitaire de 59 cents et le groupe avait relevé sa propre estimation de 50 à 60 cents la semaine dernière.Tous ces chiffres s'entendent bien entendu hors éléments exceptionnels, mais le groupe indique qu'aucun élément exceptionnel n'a été comptabilisé sur ce quatrième trimestre. En revanche, la dévaluation du peso argentin a eu un impact négatif de 97 millions de dollars, soit 14 cents par action, sur le résultat.Ce dernier trimestre vient clore une année bien difficile pour les constructeurs automobiles américains. En ce qui concerne GM, les ventes annuelles ont reculé de 3,27% à 177,3 milliards de dollars. Une baisse de chiffre d'affaires qui a été accompagnée d'une nette dégradation des résultats. En 2001, le bénéfice (hors exceptionnels) a été de 1,5 milliard de dollars, soit 3,23 dollars par action. Un niveau qui représente une baisse de 70% sur les 5 milliards de dollars (8,58 dollars par action) de l'exercice précédent. Pour redresser la situation, le groupe a mis en place des mesures de restructurations importantes, même si elles n'atteignent pas le niveau de celles de son concurrent Ford. GM a notamment réduit ses effectifs de 10% en 2001 et a annoncé plus récemment qu'il allait supprimer 1.500 emplois en Europe en 2002. Il compte également diminuer de 11% ses investissements pour les ramener à 7,1 milliards de dollars (voir ci-contre).Si le groupe n'a pas créé la surprise sur ses résultats, il ne l'a pas créée non plus sur ses perspectives. Il devrait donc réaliser un bénéfice par action de 3 dollars en 2002. Le groupe avait délivré ce pronostic la semaine dernière alors que les analystes tablaient sur un chiffre de 1,93 dollar. Concernant le premier trimestre, le résultat net devrait être de 1 dollar par action. Ces chiffres ne prennent pas en compte Hugues Electronics. Avec Hugues, ils devraient respectivement s'établir à 2,6 dollars et 90 cents.latribune.f

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :