Bourse Direct a réduit sa perte de moitié en 2001

Alors que les grands courtiers comme Fimatex ou DAB ont creusé leurs pertes en 2001, Bourse Direct est quant à lui allé à contre-sens de la tendance. L'an passé, il a réduit de moitié sa perte nette à 3,86 millions d'euros.Bien sûr, il n'a pas échappé à la déprime qui s'est emparée du secteur et ses revenus ont fondu de 36% à 8,44 millions d'euros. Mais le groupe est parvenu à s'adapter en resserrant de 43% ses charges d'exploitation. Il a notamment divisé par quatre, à 400 euros, le coût d'acquisition des nouveaux clients. La baisse est encore plus surprenante pour les dépenses de marketing. De 9,05 millions d'euros en 2000, elles sont passées à 810.000 euros l'an passé. "Initiée dès septembre 2000, la restructuration profonde menée par Bourse Direct est à présent achevée. L'ensemble des coûts est totalement intégré dans les comptes de l'exercice 2001", explique le communiqué.En conséquence, le courtier en ligne estime disposer d'une "structure de coûts adaptée à un marché de bas de cycle" et il envisage une poursuite de l'amélioration de sa rentabilité, les efforts consentis depuis un an et demi devant continuer à porter leurs fruits cette année. C'est notamment le cas pour les charges de personnel qui n'ont que faiblement baissé en 2001 et pour lesquelles "l'ensemble des mesures de restructuration produira son plein effet sur l'exercice 2002", précise Bourse Direct. Ces mesures devraient lui être d'autant plus profitables que sa clientèle est selon lui l'une des plus actives. Pour la société, qui gérait 8.925 comptes fin 2001, soit 1.435 de plus qu'à fin 2000, le nombre d'ordres par compte est deux fois supérieure à la moyenne du marché français et les volumes traités restent soutenus avec des ordres moyens de 6.434 euros. Fort de ces atouts, le groupe confirme son objectif de résultat net proche de l'équilibre dès le premier semestre 2002. "Il en va de même pour l'ensemble de l'exercice, en l'absence de tout scénario de reprise", ajoute-t-il.En Bourse, l'action profite de cette publication pour gagner 2,27% à 2,25 euros et ramener son repli annuel à 2,5%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.