Le CAC 40 autour des 4.480 points à l'ouverture

 |  | 442 mots
Les valeurs technologiques sont généralement en hausse grâce aux bonnes nouvelles annoncées par l'américain Novellus Systems. Mais, là encore, les investisseurs surveilleront les résultats de Gateway et de JDS Uniphase, prévus après la clôture des marchés américains. L'agenda économique sera marquée par la statistique des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis, ainsi que par l'allocution d'Alan Greenspan devant la Commission bancaire du Sénat.Plus forte hausse du CAC 40, Cap Gemini progresse de 3,04% à 79,55 euros. Comme les autres "high techs", le titre bénéficie de la progression de 2,12% du Nasdaq hier. Alcatel gagne 2,57% à 17,13 euros et STMicroelectronics s'adjuge 2,41% à 34,80 euros dans le sillage de la hausse de 4,29% de l'indice des semi-conducteurs de Philadelphie.Parmi les médias, Vivendi Universal gagne 2,57% à 53,80 euros et TF1 1,12% à 27,20.Sanofi-Synthélabo cède 1,47% à 80,60 euros. Le groupe pharmaceutique a annoncé une progression de 15,2%, à 6,488 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires en 2001. L'activité du quatrième trimestre ressort en hausse de 12,5% à 1,678 milliard. Le groupe a par ailleurs confirmé sa prévision de croissance de plus de 35% du bénéfice net en 2001.Lafarge prend 1,52% à 100 euros. Le groupe vient d'annoncer une hausse de 12%, à 13,7 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires 2001.LVMH avance de 1,13% à 45,51 euros. ABN Amro a relevé sa recommandation sur le titre d'"alléger" à "accumuler" avec un objectif de cours de 52 euros.En dehors du CAC, Euro Disney gagne 1,74% à 1,17 euro. Le groupe de loisirs a annoncé une hausse de 1,8%, à 225,8 millions d'euros, de son chiffre d'affaires au premier trimestre 2001-2002. Il a ajouté que la fréquentation du parc est restée stable et que les revenus générés par les activités de développement immobilier ont progressé de 1,3 million d'euros par rapport au premier trimestre 2000-2001.Lapeyre est suspendu de cotation dans l'attente d'un communiqué. Le distributeur de matériaux de construction a annoncé l'annulation de la réunion d'information sur ses résultats 2001, prévue ce matin, dans l'attente d'un communiqué de sa maison-mère, Saint-Gobain, relançant ainsi les spéculations sur un rachat des minoritaires de sa filiale. Lapeyre a accusé une perte nette estimée à 25 millions d'euros en 2001, contre un bénéfice de 51,7 millions un an plus tôt. L'exercice a été affecté par une perte exceptionnelle de 94,4 millions d'euros résultant de son désengagement en Allemagne, et d'une autre de 3 millions liée à l'arrêt de l'activité en Espagne. Le groupe ajoute que, hors moins-value, le résultat net aurait progressé de 21,5%.Enfin, Saint-Gobain, qui doit publier ses résultats estimés pour 2001 après la clôture, cède 0,78% à 164,60 euros.A 9h30, le CAC 40 gagnait 0,67% à 4.480,70 points.John WiburgCopyright Investir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :