Le CAC 40 repasse dans le rouge à mi-séance

Coincé entre un plus haut de 3460,78 points (+1,32%) et un plus bas de 3.369,72 (-1,33%), le CAC 40 s'inscrit en léger repli au terme d'une matinée pour le mois erratique. La tendance est alimentée par des éléments aussi contrastés que les dernières statistiques économiques, les résultats en ligne de BNP Paribas, le " profit warning " d'Allianz et la dispense d'OPA de France Télécom sur Mobilcom. Après le ralentissement de la croissance américaine et la dégradation du moral des ménages français, de -13 à -17en juillet, l'institut Ifo a revu en baisse de 0,9 à 0,7% sa prévision de croissance de l'économie allemande pour 2002.A midi, le CAC 40 cédait 0,58% à 3.395,63 points, dans un volume d'affaires peu fourni avec moins de 1 milliard d'euros traités sur les valeurs de l'indice.Les conseils de la Banque d'Angleterre et de la Banque centrale européenne doivent communiquer sur leurs taux d'intérêt en tout début d'après-midi. Les économistes tablent sur un statu quo monétaire de la part des deux instituts d'émission. Trois statistiques américaines sont également attendues : les inscriptions hebdomadaires au chômage, les dépenses de construction de juin, et l'indice ISM de l'activité manufacturière en juillet.France Télécom gagne 1,16% à 14,87 euros. L'autorité allemande des marchés financiers, la BaFin, a annoncé que l'opérateur français n'était pas tenu de lancer une OPA sur la totalité de sa filiale Mobilcom dans la mesure où sa participation est inférieure au seuil fatidique des 30%. France Télécom détient 28,5% du capital de Mobilcom. Plus tôt ce matin, l'américain Liberty Media avait annoncé le rachat du câblo-opérateur néerlandais Casema auprès du groupe français pour 570 millions d'euros.Alcatel prend 1,31% à 5,43 euros après l'annonce de la signature d'un contrat pour la fourniture à l'américain Sprint de solutions optiques pour son réseau international. L'aspect financier de cet accord n'a pas été révélé.Vivendi Universal progresse de 2,77% à 16,71 euros. Jean-René Fourtou aurait démenti auprès des salariés de Houghton Mifflin les informations selon lesquelles il envisageait de vendre la filiale d'édition américaine du groupe. Vivendi Environnement avance de 3,45% à 24,58 euros. Le fixing de clôture de l'action sera décalé à 17h40 ce jeudi en raison de l'augmentation de capital par émission de 57.68.184 actions nouvelles au prix de 26,50 euros, a annoncé Euronext.En baisse à l'ouverture, BNP Paribas gagne 1,37% à 47,52 euros. La banque a annoncé une baisse de 13%, à 1,007 milliard d'euros, de son bénéfice net au deuxième trimestre. Un résultat conforme aux prévisions de la banque. Le résultat brut d'exploitation recule de 15,6% à 1,421 milliard d'euros et le produit net bancaire s'est replié de 5,5% à 4,129 milliards. Le Crédit Lyonnais grignote 0,20% à 39,89 euros à quelques heures de la publication de ses résultats du premier semestre. La Société Générale cède pour sa part 1,23% à 56,30 euros.Plus forte baisse du CAC 40, Axa abandonne 5,60% à 12,30 euros. L'allemand Allianz a prévenu ce matin qu'il n'atteindrait pas ses objectifs de résultats cette année en raison de l'aggravation de la situation sur les marchés financiers. AGF, qui doit publier son chiffre d'affaires trimestriel après la clôture, perd 0,68% à 38,05 euros.Les valeurs pharmaceutiques restent bien orientées. Aventis gagne 0,97% à 67,65 euros, toujours porté par la croissance de 30% de son bénéfice net au deuxième trimestre. Sanofi-Synthélabo s'adjuge 0,42% à 60,45 euros.Les autres valeurs cycliques ont effacé leurs gains initiaux. Casino cède désormais 0,98% à 75,80 euros et Carrefour 1,46% à 43,75. Ce dernier a annoncé la cession de sa participation de 9,9% dans le distributeur américain de produits et services pour animaux PETsMART pour 176,9 millions de dollars. Alstom progresse de 3,71% à 9,78 euros. Le groupe a remporté un contrat d'environ 1 milliards de dollars avec le métro de New York pour la fourniture de matériel roulant.Infogrames bondit de 6,33% à 4,70 euros. Le groupe annoncé une progression de 29%, à 238,1 millions d'euros, de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre 2001-2002. L'éditeur de jeux vidéo a toutefois indiqué que le résultat d'exploitation de son exercice au 30 juin serait en perte malgré un  bénéfice dégagé aux Etats-Unis.Enfin, Amadeus s'octroie 2,40% à 5,55 euros. Le spécialiste de la réservation pour les transports aérien a fait état d'une croissance de 3,6%, à 262,5 millions d'euros, de son excédent brut d'exploitation au premier semestre. Le bénéfice net, hors exceptionnels, est en repli de 2,2% à 94,3 millions d'euros.John WiburgCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.