Début de semaine fulgurant : +7,04% !

Une séance é-pous-tou-flante. Alors qu'il remontait sagement sur les 3.300 points, le CAC 40 s'est envolé en l'espace d'à peine deux heures. Il termine en hausse de 7,04% à 3.395,83 points. Une ascension fulgurante provoquée par la forte progression de Wall Street. Au moment où les investisseurs parisiens éteignaient leurs écrans, le Dow Jones prenait 3,25%, le S&P 500 3,18% et le Nasdaq 3,21%. Et ce malgré la nouvelle irrégularité comptable américaine concernant l'opérateur en télécommunications Qwest Communications International.Les investisseurs procèdent, presque frénétiquement, à des achats à bon compte avant la publication, mercredi, de la première estimation du PIB des Etats-Unis au deuxième trimestre, principale statistique d'une semaine très fournie en événements économiques : confiance des entreprises et des consommateurs des deux côtés de l'Atlantique, mardi ; réunions, jeudi, de la Banque d'Angleterre et de la Banque centrale européenne (les économistes tablent sur un statu quo en matière de taux dans les deux cas, même si certains voient dans la détente d'un demi-point décidée vendredi par la Banque nationale suisse un signe avant-coureur) ; enfin, vendredi, sont attendus les chiffres de l'emploi américain au mois de juillet.Grandes bénéficiaires, entre autres, de la bonne orientation de la Bourse, les valeurs financières, massacrées ces derniers jours. Plus forte hausse du CAC 40, Dexia bondit de 12,29% à 13,25 euros. Le fixing de BNP Paribas a été reporté pour permettre une cotation. Le titre était réservé à la hausse. Il termine finalement sur un gain de 8,31% à 46,78 euros. La Société Générale grimpe de 7,31% à 55,05 euros. Les actions des groupes d'assurance ne sont pas en reste et profitent également d'une rumeur, non confirmée, d'OPA sur l'helvétique Swiss Life. A Paris, Axa reprend 8,68% à 13,15 euros et AGF 8,55% à 37,98 euros. Par ailleurs, Euronext a confirmé ce soir que le Crédit Agricole intégrera le CAC 40 le 6 août prochain en lieu et place de Dassault Systèmes. L'action de l'entrant monte de 6,67% à 20 euros. Celle du sortant prend 3,86% à 35 euros.France Télécom s'adjuge 8,04% à 14,78 euros. L'opérateur va placer 500 millions d'euros d'obligations convertibles remboursables en actions STMicroelectronics. Une opération qui scelle sa sortie du capital du fabricant de semi-conducteurs. L'action de ce dernier progresse de 5,5 à 22,26 euros. Goldman Sachs a relevé son opinion sur les fabricants de semi-conducteurs américains.Autre valeur technologique bien orientée, Alcatel avance de 6,53% à 5,22 euros, après avoir touché un nouveau plus bas historique ce matin à 4,7 euros. Orange monte de 9,38% à 5,25 euros. Au SRD, Ericsson explose de 22,22% à 0,99 euro, Altran grimpe de 9,68% à 16,09 euros et Transiciel prend 7,58% à 17,59 euros.Vivendi Universal gagne 8,72% à 17,08 euros. La société d'édition américaine Houghton Mifflin pourrait faire partie des actifs que le groupe de médias envisage de céder pour réduire sa dette, rapporte l'agence Reuters qui cite des sources bancaires. Celles-ci précisent que Vivendi Universal n'envisage par ce céder l'éditeur pour moins de 2,2 milliards de dollars. Par ailleurs, le Wall Street Journal indique que VU envisage des suppressions d'emplois dans ses sièges sociaux de Paris et New York.Du côté des valeurs cycliques, EADS s'envole de 7,53% à 15,57 euros. Depuis que le groupe d'aéronautique a relevé de 20%, jeudi dernier, son objectif de résultat d'exploitation, l'action a gagné près de 10%.Après plusieurs réservations à la hausse, Rhodia bondit de 11,88% à 8,95 euros. Alstom monte de 9,7% à 9,61 euros.Renault avance de 6,44% à 46,27 euros. SG Securities a relevé ses prévisions de bénéfice par action de 4,30 à 5,60 euros pour 2002, de 7,70 à 8,10 pour 2003 et de 9,20 à 9,70 pour 2004. Nissan Motor prévoit d'intensifier la coopération avec sa maison-mère dans le développement des produits, rapporte le quotidien japonais Nihon Keizai Shimbun. Nissan utilisera notamment les moteurs du constructeur français sur deux modèles qui seront bientôt vendus en Europe : l'Almera et la Primera.Sodexho progresse de 5,86% à 29,62 euros après l'annonce d'un nouveau contrat, de 175 millions de dollars, avec les Marines américains. L'action profite surtout de la recommandation d'achat de Cheuvreux, avec un objectif de 34 euros.Saint-Gobain se reprend légèrement de 3,05% à 28,75 euros, après son plongeon de plus de 20 % vendredi. En raison des craintes de procès liés à l'amiante, SG Securities a préféré abaisser son objectif de cours sur le titre, entre 20 et 35 euros, avec une opinion "conserver". JP Morgan réduit également son objectif à 40 euros, contre 52 précédemment, mais reste à l'achat. Enfin, Credit Suisse First Boston passe de "conserver" à "acheter", en visant 34 euros.En baisse ce matin, Schneider termine en hausse de 1,23% à 46,89 euros. Le géant de l'électricité a conclu un accord pour la cession de Legrand avec le consortium Wendel. Conformément à ce qui avait été précédemment annoncé, le montant arrêté est de 3,63 milliards d'euros, soit près de la moitié des 6,4 milliards payés l'an dernier par Schneider pour 98,1% du capital de Legrand.Enfin, rare baisse, Technip Coflexip plonge de 13,09% à 76 euros. Le groupe para-pétrolier a révisé à la baisse ses perspectives de marge et de chiffres d'affaires pour 2002.Olivier PinaudCopyright Invest

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.