Le CAC 40 sur les 4.400 points à mi-séance

Plusieurs sociétés américaines, dont les négociants en énergie Tyco et Williams Cos, sont soupçonnées d'avoir falsifié leurs comptes, faisant redouter une série de faillites ou de condamnations. Ces informations occultent les résultats des entreprises françaises qui sont généralement conformes, voir supérieurs aux attentes. La méfiance est d'autant plus sensible que l'attention des investisseurs est déjà concentrée sur l'issue de la réunion du comité de politique monétaire de la Fed. Cette dernière devrait faire connaître ce soir sa décision en matière de taux. Mais avant, les marchés auront pris connaissance de la première estimation du produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis au quatrième trimestre. Les économistes tablent généralement sur une baisse de 1,1% après un recul de 1,3% au troisième trimestre.Le CAC 40 recule de 1,85% à 4.393,38 points dans un volume d'échanges particulièrement fourni avec plus de 1,5 milliard d'euros traités.Les valeurs technologiques reculent dans le sillage du Nasdaq qui a chuté de 2,62% hier. Alcatel, qui doit publier ses résultats 2001 demain, perd 2,84% à 16,74 euros. Les analystes estiment que l'équipementier de télécommunications devrait annoncer sa première perte annuelle depuis 1995 et faire état de sombres perspectives pour le premier trimestre 2002.Cap Gemini cède 3,75% à 77 euros et STMicroelectronics 2,42% à 35,08.Business Objects perd 4,06% à 43,22 euros. Si le spécialiste du commerce électronique a enregistré une hausse de 5,84% de son bénéfice en 2001, ses perspectives 2002 sont jugées décevantes.Contre la tendance, Devoteam progresse de 8,26% à 19 euros. La SSII a annoncé une hausse de 64% de son chiffre d'affaires en 2001. Aurel Leven a d'ailleurs relevé sa recommandation sur la valeur d'"alléger" à "accumuler".France Télécom abandonne 3,96% à 36,59 euros. L'opérateur de télécommunications a annoncé un accord avec l'allemand E.ON en vue d'une "mise sur le marché ordonnée" des 103 millions d'actions Orange détenues par le groupe allemand. Ces actions avaient été livrées par le Français à E.ON lors de l'acquisition de sa participation dans Orange Communications (Suisse). Cette mise sur le marché devrait intervenir après le 26 février. Orange cède pour sa part 2,70% à 8,30 euros.Aux médias, TF1 recule de 5,45% à 26,22 euros. La première chaîne privée française a annoncé une baisse de 16% de son résultat net provisoire à 210,3 millions d'euros en 2001. L'exercice a été marqué par un recul de 4,7%, à 1,497 milliard d'euros, des recettes publicitaires. Fortis a abaissé son objectif de cours sur le titre de 32,20 à 30,80 euros tout en maintenant sa recommandation à "alléger".M6 perd 1,86% à 27,92 euros. La rivale de TF1 a fait état d'une croissance de 12,2% de son résultat net 2001 à 116,1 millions d'euros, soit le bas de la fourchette des prévisions des analystes. Les recettes publicitaires s'inscrivent en hausse de 2,6% à 551 millions d'euros. La chaîne précise que le ralentissement du marché publicitaire observé l'an dernier s'est poursuivi sur les trois premières semaines de 2002, rendant difficiles les prévisions pour le premier semestre de l'exercice en cours.Vivendi Universal chute de 5,77% à 50,65 euros, signant ainsi la plus forte baisse du CAC 40. Son président, Jean-Marie Messier, a déclaré à l'agence Reuters qu'il comptait parvenir "d'ici quelques jours" à un accord pour le rachat de la participation de News Corp, le groupe de Rupert Murdoch, dans la chaîne de télévision payante italienne Stream. Vivendi Universal a négocié le rachat de Stream par sa filiale Canal Plus qui la fusionnerait avec sa propre chaîne de télévision italienne, Telepiu.Usinor abandonne 4,42% à 12,97 euros. Le groupe a publié un chiffre d'affaires en repli de 7,8% en 2001, à 14,523 milliards d'euros. Sur le quatrième trimestre, le recul atteint 14,5% à 3,381 milliards d'euros.TotalFinaElf cède 0,13% à 158,40 euros. Le groupe pétrolier a annoncé une hausse de 11% de son résultat net estimé pour 2001 à 7,64 milliards d'euros. Hors exceptionnels, le résultat ressort en baisse de 2% à 7,5 milliards d'euros. Le chiffre d'affaires recule de 8% à 105,2 milliards d'euros. Total indique que, sur le quatrième trimestre 2001, le prix moyen du Brent a baissé de 35% par rapport à il y a un an. Il ajoute que, depuis le début de l'année 2002, l'environnement pétrolier est "nettement moins favorable que celui observé en moyenne en 2001".Air Liquide gagne 1,13% à 152,80 euros au lendemain d'un recul de 2,39% consécutif à l'annonce d'une baisse de 8,4% de son chiffre d'affaires 2001.Enfin, Saint-Gobain progresse de 1,22% à 166 euros. Le fabricant de matériaux de construction a démenti avoir procédé à une émission d'Océane. Le titre a reculé de 3,36% hier à la suite d'une information selon laquelle le groupe avait émis 800 millions d'euros d'Océane.John WiburgCopyright Investir.
En direct dès 8h30 - Une époque formidable

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.