Croissance revue à la baisse, déficit à la hausse

Le débat d'orientation budgétaire (DOB) qui se tient aujourd'hui à l'Assemblée nationale et au Sénat est l'occasion pour le gouvernement de prendre acte des effets du ralentissement conjoncturel. Le tout dans un certain flou. Le ministre délégué au Budget Alain Lambert a ainsi admis ce matin que la croissance pourrait ne pas atteindre 1,3%, revoyant ainsi officiellement à la baisse les plus récentes prévisions du gouvernement. Alain Lambert n'est pas allé plus loin dans les pronostics - alors que l'Insee prévoit une croissance 2003 de 0,8% seulement -, se bornant à expliquer que "les conditions sont désormais remplies pour une reprise" mais "qu'elle n'est pas encore là". Diverses voix se sont élevées ces dernières semaines au sein du gouvernement pour annoncer le rebond de l'activité pour le second semestre. Le ralentissement de la croissance va provoquer une aggravation du déficit public (solde des comptes de l'Etat, des collectivités locales et de la Sécurité sociale). Alors que les dernières prévisions gouvernementales annonçaient un trou équivalant à 3,4% du produit intérieur brut (PIB), Alain Lambert revoit à la hausse cette estimation, indiquant que le déficit public serait "de l'ordre" de 3,5%. Pour ce qui est de l'exercice 2004, Alain Lambert est resté sur la réserve. Il a confirmé que le budget comprendrait la stabilisation des dépenses de l'Etat par rapport à cette année, et a indiqué que le gouvernement "souhaite poursuivre cette stratégie de maîtrise des dépenses de l'Etat jusqu'à l'horizon 2006". Sur le thème très attendu de la fiscalité, le ministre du Budget a assuré que "le cap de réduction des impôts et des charges sera encore poursuivi" mais que la baisse des impôts "devra demeurer compatible avec une résorption rapide de nos déficits publics. La politique du gouvernement se veut à cet égard réaliste et responsable", a-t-il dit.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.