Le moral des patrons allemands reste bien orienté

La récente appréciation de l'euro au dessus de 1,15 dollar n'a pas miné le moral des chefs d'entreprises allemands. En octobre, l'indice Ifo, qui mesure le climat des affaires en Allemagne, ressort à 94,2 soit une hausse de 2,2 points par rapport au niveau de septembre. Cette hausse est d'autant plus inattendue que la publication la semaine dernière d'un autre indicateur, le Zew (lire ci-contre), en recul pour la première fois depuis le mois d'avril laissait craindre un effritement de la confiance des patrons. Finalement, il n'en a rien été et il faut noter que la progression de l'indice Ifo doit ce mois ci tout autant à sa composante relative aux anticipations (+ 2,7 points) qu'à celle prenant en compte la situation présente (+1,9 point). Dans son communiqué, l'institut qui publie ces chifffres considère que "la nouvelle amélioration de l'indice Ifo confirme les attentes des instituts de conjoncture, qui prévoient une légère reprise à partir du quatrième trimestre". Pour Guilhem Savry, économiste chez CDC-Ixis, ces bons chiffres confirment "que la reprise allemande, qui sera modérée et graduelle, n'est pas remise en cause. Nous prévoyons une hausse du produit intérieur brut de 1,6% en 2004, après une croissance zéro en 2003". Ces prévisions sont conformes avec les dernières projections gouvernementales allemandes: celles-ci situent la croissance en Allemagne dans une fourchette allant de 1,5 à 2% pour l'année prochaine.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.