Repli des dépenses des consommateurs aux Etats-Unis

Les consommateurs américains reprennent leur souffle. Après avoir été en juillet et en août saisis d'une véritable fièvre acheteuse, ils ont resserré les cordons de la Bourse en septembre. Le mois dernier, les dépenses de consommation des Américains se sont affichées en baisse, la première depuis février dernier, de 0,3%. Ce recul est un peu supérieur aux attentes des marchés. Certes depuis hier, et la publication de la première estimation de la croissance aux Etats-Unis pour le troisième trimestre, la vigueur de la consommation américaine ne fait plus de doute pour personne (lire ci-contre). En augmentation de 6,6% sur la période juin- septembre, la consommation des ménages a notamment été dopée par les cadeaux fiscaux distribués par l'administration Bush. Mais cette accalmie sur le front des dépenses alimente de nouvelles interrogations. Les aides fiscales n'auraient-elles pas atteint leurs limite ? Dans ce cas de figure, il reste à déterminer quels pourraient être les nouveaux ressorts permettant à la demande de continuer à soutenir l'activité. Les Américains ne pourront pas puiser dans leurs réserves pour consommer, le taux d'épargne est tombé à 2,9% en septembre après 3,5% en août et ce malgré une hausse de 0,3% des revenus en septembre. Cette érosion du niveau d'épargne s'explique par le recul de 1% du revenu après impôt. Seul un redémarrage de l'emploi pourrait permettre à la croissance américaine de s'installer dans la durée.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.