Thanksgiving sous le signe de la reprise

Les Américains vont pouvoir dévorer demain la dinde de Thanksgiving l'esprit tranquille: les statistiques publiées cet après-midi confirment les bonnes dispositions actuelles de la première économie mondiale, déjà manifestées hier par le chiffre de 8,2% de croissance en rythme annuel observé au troisième trimestre (lire ci-contre). Sur le front de l'emploi tout d'abord, les demandes hebdomadaires d'allocations chômage ont reculé lors de la semaine du 22 novembre à 351.000 contre 362.000 (révisé) la semaine précédente. Ce total hebdomadaire est le plus faible enregistré depuis celui de 339.000 relevé pour la semaine au 20 janvier 2001. Sur les trois derniers mois, l'économie américaine a créé 286.000 emplois non-agricoles supplémentaires, ce qui constitue son meilleur résultat en ce domaine depuis son basculement dans la récesssion en mars 2001. Voilà qui devrait soutenir le moral des ménages et les inciter à consommer durant les fêtes. Pour ce qui est des dépenses jutement, elles sont restés stables en octobre alors même que les revenus des Américains progressaient de 0,4%. Après avoir crû à un rythme très soutenu au troisième trimestre (+6,4%), les dépenses de consommation marquent donc un peu le pas mais ceci était attendu par les milieux économiques. Les effets dopant des chèques de remises d'impôts finissent par se dissiper. Même si la consommation ralentit quelque peu, un autre moteur semble prêt à prendre le relais. Il s'agit de l'investissement des entreprises, comme en témoigne la hausse de 3,3% des commandes de biens durables en octobre. C'est la plus forte hausse depuis juillet 2002. Si l'on s'intéresse aux seules commandes relatives aux biens d'équipement hors défense et aéronautique considérées comme un bon indicateur de la volonté d'investir des compagnies, celles-ci ont progressé de 1,7% le mois dernier.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.