Moral au beau fixe en Allemagne, euro au zénith

L'appréciation actuelle de l'euro n'entame pas le moral du secteur financier allemand. L'indice de l'institut Zew mesurant les prévisions de conjoncture en Allemagne de 300 professionnels de la finance - investisseurs institutionnels et analystes financiers - a grimpé en décembre de 6,2 points à 73,4, points, soit son plus haut niveau depuis juin 2000.Cette progression est supérieure aux anticipations des économistes. Selon le consensus réalisé par UBS, ces derniers attendaient une hausse moins importante à 71 points. L'euro, très en verve depuis quelques jours, a établi un nouveau record contre le billet vert dans la foulée de cette publication. Un peu après 11 heures mardi, la monnaie européenne s'échangeait 1,2275 dollar, un nouveau plus haut historique. L'euro s'est ensuite assagi, revenant en fin d'après-midi à Paris à 1,2227 dollar.Dans un communiqué, l'institut Zew souligne que les perspectives pour l'an prochain se sont "nettement améliorées" et que la hausse de l'euro n'a, pour l'instant, eu qu'un impact limité sur les attentes des acteurs économiques allemands. Pour l'instant, la vigueur de l'économie américaine et la bonne tenue des marchés financiers - le DAX, l'indice phare de la Bourse de Francfort, affiche un gain de plus de 33% depuis le début de l'année - relègue au second plan les préoccupations liées à l'appréciation de la monnaie européenne. Cependant, certains économistes commencent à s'inquiéter du risque qu'une hausse prolongée de l'euro pourrait faire peser sur l'activité en Allemagne dans le futur, surtout avec des scénarios évoquant un euro évoluant autour de 1,30 dollar en fin d'année prochaine.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.