Contraction surprise du déficit commercial américain

Pour la première fois depuis le mois de février dernier, le déficit commercial mensuel est tombé sous les 40 milliards de dollars. En août, il s'est établi à 39,2 milliards de dollars à comparer avec le trou de 40,03 milliards affichés en juillet. Cette contraction du déficit commercial est une surprise pour les économistes qui anticipaient en général une nouvelle dégradation. Toutefois, la portée de cette amélioration est tout de même à relativiser puisque sur les huit premiers mois de l'année, le déficit cumulé s'est creusé de 22% pour atteindre 324,38 milliards de dollars. Le léger mieux du mois d'août est à mettre au compte d'un ralentissement général du commerce international. Les exportations ont reculé de 2,7% à 83,7 milliards de dollars et les importations se sont repliées de 2,5% à 122,9 milliards de dollars, tombant ainsi à leur plus bas niveau depuis janvier 2002. Les importations de voitures ont particulièrement souffert avec une baisse de 2,3 milliards de dollars.A noter par ailleurs que le déficit des échanges avec la Chine a atteint un nouveau record, à 11,7 milliards de dollars soit 29,8% du déficit d'août. Avec ces chiffres, on comprend mieux l'agacement des Américains vis à vis de Pékin et sa monnaie. Lors du G7 du 20 septembre, les Etats-Unis ont obtenu une déclaration réclamant une plus grande "flexibilté" des taux de changes. Il s'agisssait là d'une critique implicite une critique implicite des autorités monétaires asiatiques qui cherchent à avoir une monnaie faible pour soutenir leurs exportations.Avec l'Europe occidentale, le déficit commercial américain a été réduit de 4,27 milliards de dollars à 6,9 milliards de dollars. L'appréciation continue du billet vert par rapport à l'euro depuis plusieurs semaines devrait permettre à ce mouvement de se poursuivre. Vers 15 heures 30 vendredi, l'euro s'échangeait contre 1,1830 dollar, soit à un centime de son record historique de la fin du mois de mai.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.