Le gouvernement veut brancher l'école sur Internet

 |  | 494 mots
Bien décidé à combattre la "fracture numérique", le gouvernement s'attaque à un nouveau front: le milieu scolaire. Xavier Darcos, le ministre délégué à l'Enseignement scolaire, a dévoilé devant les journalistes dix mesures pour faire entrer Internet dans les écoles. Avec un objectif: mettre un ordinateur à la disposition de dix élèves dans les écoles et un pour trois dans les collèges et lycées en 2007. "Il y a un risque de fracture numérique et la puissance publique est là pour éviter qu'il y ait d'un côté des 'techno-instruits' et de l'autre des 'techno-exclus' ", a martelé le ministre lors d'une conférence de presse. Le gouvernement investira 5 millions d'euros dans le projet.Il fournira d'abord une enveloppe de 3 millions d'euros destinée à l'équipement des écoles primaire des communes les moins riches. Un million d'euros sera octroyé à la mise en place d'une agence de maintenance, dotée de centres d'appels, afin de résoudre tout problème informatique à distance dans chaque académie. "Tout ceci se fera dans le cadre de la décentralisation", a précisé le ministre.Enfin, un million d'euros sera consacré à la création d"'espaces numériques de travail". Le projet prévoit en effet qu'en 2007 parents, enseignants et enfants puissent disposer de leur propre espace personnel sur Internet à partir de machines installées par le service public ou depuis leur domicile. Ainsi, moyennant un code personnel, chacun accèdera via le Web de manière sécurisée à ses propres données, les élèves à leur cahiers de textes, à leurs cours ou à leurs livres. Les enseignants disposeront de leur agenda, leurs notes, les informations relatives à l'établissement, tandis que les parents auront une vision complète du carnet de notes de leur enfant, du menu de la cantine, etc...Parallèlement, le gouvernement a prévu une deuxième enveloppe de 1,5 million d'euros pour créer un "espace numérique des savoirs" en 2003. L'éducation nationale créera ainsi une bibliothèque géante destinée aux établissements et réunissant des oeuvres littéraires, des cartes, des banques de données, des archives de l'INA, des émissions de télévision. En 2003-2004, 1.500 établissements expérimenteront le projet.Enfin, le Centre national de documentation pédagogique créera une "agence pour encourager les usages éducatifs" des nouvelles technologies et les enseignants seront mieux formés lors de leurs études en IUFM. Il faut dire qu'en matière d'équipement Internet en milieu scolaire, la situation actuelle va du meilleur au pire. Les plus défavorisés reste les écoles maternelles (1 ordinateur pour 25 élèves) et primaires (un PC pour 20 enfants). Les lycées professionnels sont les mieux équipés avec un ordinateur pour 4 élèves. Dans les lycées, le taux descend à une machine pour 6 élèves et dans les collèges à une machine pour 12 collégiens. Cette année, tous les collèges et lycées auront au moins une connexion Internet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :