Axa inquiète les marchés

Sale temps sur les assureurs européens. Il a suffi d'une étude particulièrement négative d'UBS Warburg pour entraîner les grands du secteur à la dérive sur les marchés. La société de bourse helvéto-américaine indique être "prudente quant aux capacités du secteur européen à dégager des rendements attrayants pour les actionnaires dans un contexte d'investissements bas, de contraction de la croissance du PIB et de contraintes financières". Selon l'étude, la plupart des assureurs et réassureurs européens ne pourront pas "afficher des rendements satisfaisants", c'est-à-dire un rendement du capital de 10 % et un retour sur fonds propres de 12%. UBS Warburg en tire donc des conséquences pour trois sociétés du Vieux continent : Aegon, Axa et Prudential. Le coup le plus rude est cependant porté au Français. Car si Aegon et Prudential passent de Neutre 1 à Neutre 2, Axa passe à "alléger 2" avec un objectif de cours à 10,8 euros, soit 14,4% de moins que le cours de clôture de lundi. Cet avis très négatif est évidemment une mauvaise nouvelle pour la compagnie française. Il dénote également la prudence des analystes vis-à-vis de ce secteur. Morgan Stanley, dans une étude publiée également ce matin, confirme cette opinion, et résume les craintes autour d'Axa : des marges en baisse sur le marché domestique et une possible dégradation par les agences de notations. Selon MS, en effet, des changements méthodologiques chez S&P pourraient entraîner un passage d'Axa de sa note "AA" actuelle à un simple "A". Du coup, l'analyste de Morgan Stanley se veut lui aussi "prudent". "Axa apparaît aujourd'hui comme raisonnablement valorisé tant de façon absolue qu'au regard du secteur", ajoute-t-il. Et il est vrai qu'Axa est valorisé 20 fois ses bénéfices escomptés pour 2003, alors que les cours d'Aegon ne les valorisent que 8 fois. Devant ce scepticisme, le secteur est mal orienté. En clôture, Axa a perdu 1,90% à 12,38 euros, tandis qu'Aegon a glissé de 1,45% à 8,17 euros. Prudential, en revanche, a bien résisté, à 383 pence (+0,52%).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.