Le marché du mobile en pleine forme

 |   |  309  mots
Nouveaux produits et nouveaux marchés ont permis au marché du mobile de repartir. C'est ce que confirme l'institut Gartner Dataquest dans sa dernière étude. Près de 500 millions de mobiles devraient être vendus cette année au niveau mondial, un chiffre élevé par rapport au plus haut pronostic de l'industrie - celui de Nokia - qui anticipait entre 450 et 460 millions de mobiles écoulés en 2003. Pour sa part, Gartner tablait en début d'année sur une fourchette de 460 à 470 millions de portables vendus.Deux raisons à ce rebond. D'une part, le marché profite du décollage récent mais fort de la demande en Inde, en Chine ou en Russie, des zones qui absorbent surtout des modèles bas de gamme. D'autre part, dans les pays où les consommateurs sont déjà bien équipés, le marché connaît un regain d'intérêt grâce aux nouveaux combinés dotés d'écrans couleurs ou d'appareil photos. Nokia reste bien sûr le premier fabricant mondial de téléphones. Mais sa part de marché a reculé au troisième trimestre à 34,2% contre 35,9% au trimestre précédent et alors que le Finlandais vise une part de marché de 40% très bientôt. L'équipementier est sous pression en Europe, son premier marché. Il s'est heureusement rattrapé sur les marchés émergents, et aux Etats-Unis et en Asie grâce à ses modèles CDMA. Derrière lui, Motorola a obtenu une part de marché de 14,6%, mais il est en recul par rapport à l'an passé (15,8%). Et les deux groupes sont rattrapés par leurs concurrents. Ainsi, Samsung a augmenté sa part de marché à 11,2% au troisième trimestre contre 9,9% trois mois plus tôt, tandis que Siemens a gagné plus de 2 points à 9%. quant à LG Electronics, il s'est hissé à la cinquième place du secteur, à égalité avec Sony Ericsson (5,3% du marché).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :