Nouvelle attaque de Sun sur le front des serveurs

Bien décidé à s'adapter à une demande plus exigeante, Sun Microsystems a annoncé une nouvelle série de serveurs ainsi qu'un accord avec Red Hat, l'un des principaux acteurs en matière d'open source. Ces deux initiatives ont un but commun: répondre à la nouvelle politique d'investissement en informatique des entreprises, qui ont drastiquement réduit les budgets.Dans le domaine des serveurs tout d'abord, Sun lance deux nouvelles machines d'entrée de gamme fonctionnant sous son système d'exploitation Sun Solaris x86 ou sous Linux. Equipés de micro-processeurs Intel, ces deux nouveaux serveurs, les Sun Fire V60x et V65x présentent comme premier avantage d'être de 30 à 50% moins chers que ceux des principaux concurrents de Sun, à savoir Dell, HP et IBM. C'est en tout cas ce que martèle le groupe. Les serveurs les plus connus de Sun sont habituellement dotés de micro-processeurs de 64 bits et non de puces Intel de 32 bits, et sont donc inéluctablement plus chers. "Peut-être en avons nous trop fait sur les machines très puissantes dont le prix avoisine le million de dollars, en plein boom des télécoms", a reconnu le PDG de l'entreprise, Scott McNealy au cours d'une conférence de presse. Il s'agit maintenant de renverser la vapeur. C'est ce qu'essaie de faire Sun depuis des mois en tentant de convaincre analystes et clients qu'il est également bien positionné sur les produits à bas prix. Les deux nouveaux serveurs, V60x et V65x, auront peut-être matière à les séduire davantage, puisqu'ils sont respectivement commercialisés à 2.450 et à 2.650 dollars pièce.Parallèlement, Sun a conclu un accord avec Red Hat afin de distribuer sa "machine virtuelle" Java sur son système d'exploitation Linux, qui connaît un succès croissant auprès des entreprises en raison de prix plus attractifs que des systèmes d'exploitation classiques tels que Windows. Surtout, Linux ouvre, contrairement à Microsoft, son code source aux entreprises, qui l'utilisent à leur guise.En tout cas, ce ne sont pas les premières annonces de Sun dans le cadre de l'élargissement de sa gamme de produits. En février dernier, le groupe informatique avait annoncé la sortie d'une gamme de serveurs "Blade", littéralement "Lames". Ces serveurs modulaires, à la différence de la précédente génération, sont conçus de manière compacte afin de pouvoir être alignés sur des étagères comme des livres. Moins gourmands en énergie, leur principal avantage consiste à pouvoir partager le câblage, les circuits électriques et les ventilateurs, autorisant ainsi des gains de place et de coûts importants. Parallèlement, Sun a lancé des versions améliorées et moins onéreuses de ses gammes de serveurs existantes. Notamment un Sun Fire V1280 équipé de 4 à 12 micro-processeurs, et dont les prix s'échelonnent entre 79.995 et 174.995 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.