Tiscali poursuit sa croissance

 |  | 308 mots
Tiscali pourrait bien finir par donner la preuve qu'il peut subsister un fournisseur d'accès Internet européen et indépendant. Le groupe italien a encore progressé au premier trimestre 2003. Il a publié un Ebitda (équivalent de l'excédent brut d'exploitation) de 15,6 millions d'euros, contre un million d'euros l'an passé et en hausse de 18% par rapport au quatrième trimestre 2002. Le chiffre d'affaires a continué de croître, même si le rythme n'est pas spectaculaire: à 215 millions d'euros, il affiche une hausse organique de 6% par rapport au quatrième trimestre et de 9% sur un an. Comme chez ses homologues européens, c'est surtout la percée de l'ADSL qui tire l'activité. Le nombre d'abonnés à l'Internet haut débit a triplé en un an à 360.000 personnes. Il a même fait un bond de 68% par rapport au quatrième trimestre 2002. Le nombre de clients total atteint 1,6 million d'internautes, soit 300.000 de plus en trois mois. Ombre au tableau, le résultat d'exploitation reste largement dans le rouge, ne montrant qu'une faible amélioration. L'Ebit ressort à -66,2 millions d'euros contre -67,5 millions un trimestre avant, mais en sensible baisse par rapport aux -105,9 millions d'euros du premier trimestre 2002.Comme il l'avait annoncé en début d'année, Tiscali a poursuivi sa politique d'acquisition. Il a coup sur coup repris à Vodafone son fournisseur d'accès espagnol Airtel.net pour 9,86 millions d'euros, Wanadoo Belgium pour 9,5 millions d'euros, et un fournisseur de services Web italien, Nextra, auprès de Telenor pour 2,4 millions d'euros. Ces trois opérations ont été financées par émissions d'actions nouvelles.Sûr de lui, Tiscali a confirmé les objectifs définis en début d'année. Il table toujours sur une hausse de plus de 20% de son chiffre d'affaires en 2003 et sur un Ebitda représentant 7% des revenus. A Milan, le titre gagne 0,79% à 4,36 euros en fin de journée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :