Les ventes en ligne vont atteindre 100 milliards de dollars aux Etats-Unis

 |  | 327 mots
100 milliards de dollars: la barre est symbolique. C'est le chiffre que devraient pratiquement atteindre les ventes en ligne américaines cette année, selon l'étude réalisée par Forrester Research et par le département de la Fédération nationale du commerce (NRF) en charge du commerce en ligne, shop.org. Les deux instituts tablent ainsi sur une hausse des ventes de 26% cette année, par rapport aux 76 milliards de dollars en 2002, période où elles avaient déjà augmenté de 48%. Rapidement, les ventes en ligne prennent de plus en plus de poids dans le commerce de détail. Elles pesaient 3,6% l'an passé, le taux devrait ainsi atteindre 4,5% cette année.La santé des ventes en ligne contraste singulièrement avec la situation dans le reste du secteur. "A un moment où le commerce de détail est en difficulté, il est encourageant de voir que l'e-commerce continue de progresser, et, mieux, qu'il commence à faire de l'argent. L'année dernière, nous avons atteint le point mort, 2003 sera l'année des profits", a commenté Kate Delhagen, directeur de la recherche chez Forrester Research. De fait, en 2002, 70% des commerçants en ligne ont dégagé un bénéfice d'exploitation contre 56% en 2001. De plus en plus de produits différents se font une place sur le Net. Sept catégories ont dépassé la barre des 10% de taux de pénétration dans le commerce de détail. Il y en aura 9 cette année. En 2002, 32% des ventes de produits informatiques (matériel et logiciels) ont été conclues sur Internet, 17% des ventes de billets de spectacles et 12% des ventes de livres. A noter également: les distributeurs traditionnels venus au Net, les fameux "clics and mortar", optimisent leurs coûts marketing en générant des synergies entre magasins virtuels et physiques. Par exemple, 78% d'entre eux permettent à leurs clients de rapporter en magasins les biens achetés sur le Net dont ils ne sont pas satisfaits.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :