Faurecia et Siemens renforcent SAS

Faurecia et Siemens renforcent leur partenariat. L'équipementier français et le conglomérat allemand ont annoncé mercredi matin qu'ils allaient élargir l'activité de leur joint venture SAS qu'ils possèdent à égalité. Cette société est spécialisée dans l'assemblage de modules de cockpits d'automobiles. Désormais, quatre nouvelles usines seront transférées vers SAS. Il s'agit d'implantations de Faurecia en Belgique et de Siemens en Allemagne, en Espagne et en République tchèque. En tout, SAS comptera 1200 nouveaux salariés. Dans leur communiqué, les deux sociétés indiquent que ces transferts, effectifs à partir du 1er juin prochain, permettront de spécialiser SAS dans l'assemblage de cockpits en juste-à-temps et d'apporter aux constructeurs automobiles "une compétence élargie, des livraisons et des services améliorés". SAS est déjà le leader européen des cockpits et revendique une part de marché de 30%. Son chiffre d'affaires était en 2002 de 1,5 milliard d'euros pour 2,7 millions de cockpits vendus. Le groupe français précise par ailleurs que cet élargissement de SAS n'aura pas "d'impact significatif en termes de cash" pour ce qui la concerne. En revanche, SAS étant consolidé par mise en équivalence dans les comptes du groupe, le chiffre d'affaires de Faurecia se verra réduit. Le groupe estime que sur les comptes 2002, les ventes annuelles auraient été amputées de 139 millions d'euros sur 9,9 milliards d'euros.A la clôture, le titre Faurecia est quasi-stable à 35,81 euros (+0,62%).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.